VIDEO. Sneazzy, JoeyStarr, Kool Shen, Orelsan, Nekfeu... Comment les rappeurs ont pris d'assaut le cinéma depuis les années 2000

YOYOYO Le rappeur Sneazzy tente sa chance au cinéma dans le film de Rodolphe Lauga, «La Source», inspiré d'une histoire vraie

C.V avec E.P

— 

Comment les rappeurs ont pris d'assaut le grand écran depuis les années 2000 — 20 Minutes

Mais qu’ont donc les rappeurs français à vouloir se lancer dans le cinéma ? Dernier en date, Sneazzy. L’ancien membre de 1995 joue les apprentis surfeurs dans La Source, tout en donnant la réplique à Christophe Lambert. Et il n’est pas le premier.

Avant lui, JoeyStarr a largement fait ses preuves, en 2011, dans Polisse, en flic compatissant de la Brigade de protection des mineurs. Kool Shen, son complice de NTM, a joué un dangereux et charmeur arnaqueur dans Abus de faiblesse face à une femme diminuée jouée par Isabelle Huppert.

La jeune génération aussi

Orelsan s’est, quant à lui, offert le luxe de la double casquette du réalisateur/acteur pour son film Comment c’est loin. Quant à son copain Gringe, il a persévéré dans Damien veut changer le monde, tandis que  Nekfeu a contemplé, le 6 juin dernier, Les étoiles vagabondes, avant de faire face à Catherine Deneuve dans Tout nous sépare. Si les rappeurs ont le ciné dans la peau, cela leur réussit plutôt.