«Wild Rose» révèle Jessie Buckley, graine de star à la voix d'or et au charisme dévorant

COUNTRY Jessie Buckley est éblouissante dans son rôle de chanteuse de country aspirante dans « Wild Rose » qui sort en salle ce mercredi

Caroline Vié

— 

Jessie Buckley dans «Wild Rose» de Tom Harper
Jessie Buckley dans «Wild Rose» de Tom Harper — SND
  • « Wild Rose » suit l’itinéraire d’une jeune maman pauvre qui se rêve star de la musique Country.
  • Le film est porté par le charisme de la comédienne et chanteuse irlandaise Jessie Buckley.
  • Vue récemment dans la série Chernobyl, cette dernière semble promise à une carrière brillante.

Elle dévore l’écran dans Wild Rose de Tom Harper. Jessie Buckley est la découverte de cet été dans la peau de Rose-Lynn, maman célibataire qui se rêve chanteuse de country. L’actrice irlandaise de 29 ans, également remarquée dans la série Chernobyl, se révèle tout aussi douée pour la comédie que pour la musique.

Vibrante jusque dans sa guitare, Rose-Lynn se bat pour se rendre à Nashville, capitale de la musique country où elle espère s’imposer à l’occasion d’un concours. « Le film est une réflexion sur le succès, confie Jessie Buckley à 20 Minutes. Rose-Lynn est prête à tout pour fuir son quotidien et ses racines, jusqu’au moment où elle comprend que c’est dans ses origines qu’elle peut puiser sa singularité. »

Déterminée mais déséquilibrée

Jessie Buckley sait de quoi elle parle. Elle a été révélée au grand public britannique grâce à un télécrochet de la BBC, mais la comparaison avec son personnage ne s’arrête pas là. « Je lui ressemble surtout pour sa détermination, explique-t-elle, mais je suis plus stable qu’elle. »

Rose-Lynn n’est effectivement pas un modèle d’équilibre car son goût pour la drogue et le mensonge met son avenir en péril alors que la jeune femme riche qui l’emploie comme femme de ménage envisage de financer son voyage.

Une histoire de femmes

« Le film n’est pas une success story ordinaire car il montre que la réussite n’est pas une question d’argent et de gloire, mais de parvenir à se satisfaire d’être soi, » précise l’actrice. Ce chemin douloureux, l’héroïne le parcourt en délaissant les deux enfants, qu’elle a eus trop jeune, à sa mère.

Ses rapports conflictuels avec cette dernière, incarnée par Julie Walters, sont l’un des moteurs du scénario. « Wild Rose est une histoire de femmes, martèle Jessie Buckley. On oublie souvent que la musique country peut être porteuse d’un vibrant message féministe. »

Un avenir prometteur

En suivant Rose-Lynn, le spectateur se surprend à se laisser envoûter par le charisme de son interprète, force de la nature à l’étonnante fragilité. « Quoi que me réserve l’avenir je sais que ce personnage restera près de moi », reconnaît Jessie Buckley.

Le futur s’annonce souriant pour l’actrice tant dans la musique, qu’au cinéma. Elle rencontre un beau succès sur scène avec ses chansons et sera bientôt à l’affiche du prochain film de Charlie Kaufman, I'm Thinking of Endin Things.