VIDEO. «Toy Story 4»: Les quatre nouveaux jouets qui justifient un quatrième volet

ANIMATION Héros familiers et nouveaux venus réussis sont au rendez-vous dans « Toy Story 4 » en salle le 26 juin

Caroline Vié

— 

«Toy Story 4» de Josh Cooley
«Toy Story 4» de Josh Cooley — Disney/Pixar
  • « Toy Story 4 » permet de retrouver Woody et ses amis et de rencontrer de nouveaux personnages comme Fourchette, doublé par Pierre Niney, l’un des plus craquants.
  • Bunny et Ducky, lots de foire, sont aussi réussis avec les voix de Frank Gastambide et Jamel Debbouze
  • Des méchants épatants, poupée muette et marionnettes de ventriloque, complètent les nouveautés.

Soyons francs : sur le papier, un quatrième volet de la saga Toy Story, alors que la trilogie s’était achevée en beauté dans Toy Story 3, ne semblait pas vraiment justifié. Mais il suffit de quelques plans de Toy Story 4 de Josh Cooley, accueilli triomphalement au Festival d'Annecy, pour être rassuré : ce nouvel opus est de la même veine jubilatoire que ses prédécesseurs.

« Nous avions les mêmes doutes que vous à l’idée de reprendre les personnages les plus aimés de Pixar, des héros auxquels les spectateurs avaient accepté de dire adieu dans le troisième volet », confie le réalisateur Josh Cooley à 20 Minutes. Et c’est pour cela que l’équipe a mis le turbo sur le scénario et ajouté de nouveaux personnages, même si l'on aime toujours ces héros avec lesquels on a muri et qui ont eux-mêmes bien évolué…

Bienvenue à Fourchette

Parmi les petits nouveaux, on a un faible pour Fourchette, un couvert jetable (doublé par Pierre Niney en français), que Bonnie a customisé pour en faire une poupée. « Je me suis inspiré de ma fille qui faisait vivre d’incroyables aventures à un stylo, explique Josh Cooley. Chaque animateur en a créé une version afin de parvenir à trouver la meilleure. » Et on ne peut que craquer pour ce petit bonhomme qui refuse sa condition de joujou.

Bienvenue à Bunny et Ducky

Bunny le lapin (doublé par Franck Gastambide) et Ducky le canard (à la voix de Jamel Debbouze) sont des lots de foire qui rêvent d’être gagnés. « Nous avons voulu ajouter un type de jouets que nous n’avions pas encore montré », précise Josh Cooley. Entre une fête foraine et un magasin d’antiquités, chacun des protagonistes a sa propre façon de considérer sa fonction. « Accepter d’être soi-même ou renoncer à ce qu’on ne peut plus être en se transformant est ce que nous voulions faire passer. »

Bienvenue à Duke Caboom

Duke Caboom, cascadeur à moto doublé par Keanu Reeves dans la version originale, est une trouvaille ! « Il est inspiré de l’un de mes propres jouets d’enfant, explique Josh Cooley. Je lui faisais vivre des aventures ahurissantes auxquelles je rends hommage dans le film. Il y a aussi beaucoup de Keanu et de son charisme dans ce personnage qu'il a aidé à modeler. » Ce joujou au look ancré dans les années 1970 avait déjà fait une brève apparition dans Les Indestructibles 2. On chuchote qu’il pourrait devenir le héros de son propre film tant il est cool.

View this post on Instagram

Duke Caboom #dukecaboom

A post shared by Gahtan.M Faiz (@gahtan_mfaiz) on

Bienvenue à de nouveaux méchants géniaux

Une poupée muette et ses sbires, marionnettes de ventriloque aux allures de mafieux des années 1950, tentent de voler la boîte qui permet à Woody de parler. Elle espère ainsi se faire adopter. « Certains rêvent de découvrir le monde et d’autres de trouver un foyer, dit Josh Cooley. Petits et grands peuvent comprendre cela. » Ils le saisissent tellement bien que toutes les catégories d’âges sortaient de la projection du Festival d’Annecy l’œil humide et le sourire aux lèvres.