Kyle MacLachlan: «David Lynch a fait de moi un acteur et "Twin Peaks" a changé ma vie»

INTERVIEW Au Champs-Elysées Film Festival, Kyle MacLachlan revient pour « 20 Minutes » sur sa collaboration avec David Lynch et son personnage de Dale Cooper dans « Twin Peaks »

Caroline Vié

— 

Kyle MacLachlan au Champs-Elysées Film Festival
Kyle MacLachlan au Champs-Elysées Film Festival — C.Vié
  • Kyle McLachlan était l'invité d'honneur du Champs-Elysées Film Festival ce jeudi.
  • L'acteur confie à «20 Minutes» sa reconnaissance envers David Lynch qui a lancé sa carrière avec « Dune », « Blue Velvet » et « Twin Peaks ».
  • Il aimerait être choisi pour remettre l’Oscar d’honneur que David Lynch recevra cet automne.

L’agent Dale Cooper dans Twin Peaks de David Lynch, c’est lui et il était ce jeudi à Paris. A 60 printemps, l’acteur Kyle MacLachlan recevait un hommage du  Champs-Elysées Film Festival, deux ans après avoir monté les marches du festival de Cannes.

La réplique favorite de son personnage, « It’s a damn good coffee » (« C’est un sacrément bon café »), est devenue tellement culte qu’elle a même inspiré une marque. Et tant pis si ce titre de gloire éclipse ses prestations dans d’autres films. « Je sais que c’est en Dale Cooper que les gens se souviendront de moi et ça me va, confie l’acteur. C’est une façon d’envisager sereinement ma mortalité et la fin de ma carrière. »

Avant d’endosser ce rôle qui lui colle à la peau depuis 1991, Kyle MacLachlan avait déjà tourné deux fois avec David Lynch, dans Dune en 1984 puis dans Blue Velvet en 1986. Rien à voir avec l’impact de son personnage de flic amateur de tartes aux cerises laché dans la petite ville fallacieusement paisible et peuplée d’habitants frappadingues ou fous à lier de Twin Peaks.

Humour absurde

« Je reconnais avoir eu un peu peur de me laisser enfermer au début, avoue-t-il. Mais je ne me rendais pas compte de la chance qui s’offrait à moi. Il m’a fallu mûrir pour comprendre tout ce que je dois à David Lynch. Il a fait de moi un acteur et Twin Peaks a changé ma vie. »

Kyle MacLachlan n’est pas las d’entendre les gens le brancher sur Twin Peaks. « Contrairement à ce qu’on pourrait penser, cette série a été une bénédiction pour moi, martèle-t-il. Peu d’acteurs ont eu la chance de plonger dans un univers aussi riche et bourré d’humour absurde. »

« Dale Cooper me manquait »

Le comédien reconnaît volontiers avoir tanné David Lynch pour qu’il écrive et réalise une suite. « Dale Cooper me manquait, soupire-t-il. C’est le personnage le plus complexe que j’ai eu à incarner et David a fini par exaucer mon souhait en 2017. » Il ne demanderait pas mieux que de reprendre le rôle.

Aujourd’hui, l’acteur espère toujours retourner avec David Lynch, pas une suite à Twin Peak qu’il estime terminé, mais un tout nouveau projet. « J’ai recommencé à cuisiner David pour savoir si on pourrait faire un nouveau film ensemble, mais il me laisse mariner », dit-il. Kyle MacLachlan espère pouvoir lui reposer la question en novembre prochain, lorsque David Lynch recevra un Oscar d’honneur. « J’adorerais qu’on me propose de le lui remettre, avoue-t-il. J’aurais l’impression de lui rendre un peu de ce que je lui dois. » Espérons que l’Académie entendra ce message, ce serait une « damn good idea ».