«Rocketman»: Le biopic sur Elton John est interdit aux Samoa à cause des scènes de sexe

CENSURE L’archipel des Samoa, où l’homosexualité demeure illégale, a interdit la diffusion dans ses cinémas du biopic « Rocketman » consacré à Elton John

M.G. avec AFP

— 

L'homosexualité demeure interdite aux Samoa.
L'homosexualité demeure interdite aux Samoa. — LILO/SIPA

Présenté au festival de Cannes, Rocketman retrace l’ascension d’Elton John – l’un des premiers chanteurs ouvertement homosexuels - et sa lutte contre les addictions (drogue, sexe, alcool). La Russie a déjà censuré quelques scènes du biopic, c’est désormais au tour des Samoa.

Leiataua Niuapu, responsable de l’autorité contrôlant les films diffusés dans l’archipel, a confirmé cette semaine cette interdiction auprès des médias locaux, expliquant que le long-métrage contenait trop de scènes qui ne sont « pas correctes pour le regard du public ».

Incompatible « avec les croyances chrétiennes »

Il a déclaré au Samoa Observer que le film violait « les lois contre le mariage entre personnes du même sexe et n’allait pas avec les croyances culturelles et chrétiennes » de l’archipel aux lois homophobes, dont une qui interdit purement et simplement l’homosexualité.

« C’est une bonne histoire, en cela que cela parle d’un individu qui essaie d’avancer dans la vie », a concédé Leiataua Niuapu. Elton John « a une vie de famille difficile et parvient à avancer pour trouver le succès. Mais il y a des actes qui ne conviennent pas aux yeux du public et sont contraires à la loi. »