Festival de Cannes: Palme d'or pour «Parasite» de Bong Joon-ho

PALMARES Revivez la remise de prix du 72e Festival de Cannes avec nous

M. L.

— 

Bong Joon-ho remporte la Palme d'or du Festival de Cannes pour «Parasite», le 25 mai 2019.
Bong Joon-ho remporte la Palme d'or du Festival de Cannes pour «Parasite», le 25 mai 2019. — Loic Venance / AFP

L’ESSENTIEL

  • Le 72e Festival de Cannes se termine ce soir, le palmarès a été dévoilé.
  • Les prix d’interprétation et de mise en scène, le prix du jury, le Grand Prix et bien sûr la Palme d’or ont été remis sur la scène du Palais des Congrès de Cannes.
  • Des grands noms du cinéma côtoient des nouveaux et nouvelles venues dans la sélection officielle.

A LIRE AUSSI

A VOIR

     

    20h27 : C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi !

    Rendez-vous dans quelques minutes pour une analyse du palmarès par nos correspondants cannois.

    20h25 : « Bon Nakache et Toledano, c’est un très bon cru ! »

    Ainsi conclut un Edouard Baer décidément de (très) bonne humeur tandis que tous les lauréats et lauréates posent sur scène.

    20h22 : « Je n’ai pas préparé de discours, désolé »

    Le réalisateur de Parasite remercie son équipe puis laisse parler son « acteur principal et binôme », Song Kang-Ho. Il raconte ensuite qu’il a décidé de devenir réalisateur « à l’âge de 10 ans. Je suis très étonné ce soir de pouvoir toucher ce prix. »

     

    20h18 : Palme d’or pour le Parasite de Bong Joon-ho

    « A une époque où la démocratie se perd, je peux vous assurer que ce jury a été très démocratique », a déclaré Alejandro González Iñárritu avant d’annoncer la Palme.

     

    20h12 : « C’est fou ce que vous avez fait, merci pour votre confiance » déclare Mati Diop

    Atlantique est le premier long métrage de la réalisatrice de 37 ans, qui s’est fait connaître comme actrice dans 35 Rhums de Claire Denis.

    20h10 : Le Grand Prix du jury est attribué à Atlantique, de Mati Diop

    C'est la première sélection à Cannes de la réalisatrice franco-sénégalaise, qui monte sur scène et semble très émue.

     

    20h07 : Antonio Banderas rend hommage à Pedro Almodovar en recevant son prix.

    « J’ai mis 40 ans à venir ici (…) et ce soir c’est mon soir de gloire ». C’est la première récompense majeure pour l’acteur de 58 ans.

     

    20h05 : Prix d'interprétation masculine attribué à Antonio Banderas pour Douleur et Gloire de Pedro Almodovar.

    20h02 : « Je dédie ce prix à tous les misérables de France », décare Ladj Ly ému sur la scène du Festival.

    L’équipe de Bacarau a elle réaffirmé l’importance de la culture pour le Brésil…

     

    19h56 : Le prix du jury est un prix ex-aequo : Les Misérables, de Ladj Ly et Bacurau, de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles sont les lauréats.

    19h50 : Les frères Dardenne reçoivent le prix de la mise en scène pour Le Jeune Ahmed.

    Viggo Mortensen a évoqué dans un français parfait des mots qu’Agnès Varda lui avait dit, avant de remettre le prix aux deux réalisateurs. « Pour bien raconter dans le cinéma il ne faut pas montrer, il faut donner envie de voir. »

    19h46 : Prix d'interprétation féminine pour Emily Beecham, dans Little Joe.

     

    19h44 : Céline Sciamma rend hommage à ses deux actrices

    «A douze ans d'écart elles ont passé la porte et j'ai vu le futur.»

    19h42 : Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma, reçoit le prix du meilleur scénario.

     

    19h40 : Mention spéciale du jury pour le Palestinien Elia Souleiman et It must be heaven.

    Le chouchou de notre correspondante a été récompensé d'une mention spéciale du jury.

    19h38 : «La sélection cette année a été incroyable », dit Alejandro González Iñárritu.

    «Nous avons passé des heures non pas comme des juges, mais comme des amateurs, des amoureux du cinéma», raconte le président du jury qui insiste à nouveau sur la difficulté de faire un choix. «La bonne nouvelle c'est que les récompenses d'aujourd'hui ne réfleteront que l'opinion de neuf personnes dans le monde.»

    Chiara Mastroianni va remettre une mention spéciale du jury. 

    19h35 : La Caméra d'or revient à Nuestra Madres, de César Diaz.

    Ce prix récompense un premier long métrage de toutes les sections, Sélection officielle, Quinzaine des réalisateurs et Semaine de la critique. Nuestra Madres a déjà remporté le prix SACD de la Semaine de la critique. Il revient sur les conséquences de la guerre civile au Guatemala. 

    19h30 : Le film grec "La distance entre nous et le ciel" remporte la Palme d'or du court métrage.

     

    19h25 : «Bienvenue à la cérémonie de clôture du 72e Festival de Cannes»

    Le maître de cérémonie met directement les pieds dans le plat avec une référence à «l'érotime sulfureux» du film d'Abdelatif Kechiche, qui a fait polémique hier à Cannes, avant d'évoquer chacun des films de la compétition.

    19h20 : Petit rappel des règles avant le palmarès...

    Un même film ne peut avoir deux prix et un seul des sept prix peut récompenser deux films ex-aequo. A l'exception de la Palme d'or, bien sûr, qui ne peut pas être partagée. 

    19h17 : Plus que quelques minutes avant le début de la cérémonie.

    C'est la pub, on peut souffler un peu avant de retrouver Edouard Baer ! Les spectateurs qui, comme nous, suivent la soirée sur Canal+, ont subi de petites interruptions dûes à des incidents techniques... De quoi inspirer de bon mots.

     

    19h15 : Retrouvez déjà les films de la compétition en salle ! 

    Vous avez hâte de voir les films du Festival de Cannes sur grand écran ? Nous aussi ! Voici déjà ce qui est possible : quatorze films de la sélection sont proposés jusqu'à lundi dans 5 cinémas Pathé-Gaumont à Paris, Rennes, Nantes, Lyon et Toulouse. Les courts métrage seront diffusés le 28 mai à Paris au cinéma du Panthéon. Et la sélection officielle Un certain regard sera projetée au Reflet Médicis à Paris du 29 mai au 4 juin. 

    Sans oublier The dead don't die, de Jim Jarmusch, Sybil, de Justine Triet, Douleur et gloire de Pedro Almodovar et Le jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne, qui sont déjà en salle. 

    19h05 : Antonio Banderas, Quentin Tarantino et Ladj Ly sont de retour pour la remise de prix.

    Ainsi que les équipes de Little Joe de Jessica Hausner, Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma et de Atlantique, de Mati Diop.

     

    19h : Alejandro González Iñárritu a trouvé « difficile » de faire des choix.

    « Evidemment il y a des films qu’on a aimés et qui ne seront pas récompensés », a déclaré le président du jury du 72e Festival, qui monte les marches accompagné de son jury.

     

    18h50 : La retransmission de la montée des marches commence sur Canal+.

    Le jury brille sur le tapis rouge, tandis que l'équipe de Hors Norme, d'Eric Toledano et Olivier Nakache, film de clôture du Festival (hors compétition), montent les marches. 

     

    18h50 : On fait un point sur les récompenses qui ont déjà été remises. 

    Au Festival de Cannes, il y a beaucoup, beaucoup de prix. La plupart ont déjà été remis, ne manque plus que le palmarès de la Sélection officielle. Céline Sciamma a ainsi reçu la Queer Palm pour Portrait de la jeune fille en feu - l'un des favoris de la Sélection officielle -, Chiara Mastroianni a été primée pour son interprétation dans Chambre 212, de Christophe Honoré (Un certain regard)... Et la Palm Dog est revenue à Brandy, la chienne de Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood, comme en rêvait Quentin Tarantino

    18h43 : Retrouvez les pronostics de 20 Minutes ! 

    Nos envoyés spéciaux à Cannes, Stéphane Leblanc et Caroline Vié, ont établi leur pronostics. La qualité de la compétition, très riche, pour cette 72e Festival de Cannes permet d’envisager plusieurs candidats dans chaque catégorie. La Palme d'or se jouerait entre Parasite, de Bong Joon-ho, Une vie cachée, de Terrence Malick, et Douleur et gloire, de Pedro Almodovar. 

    18h36 : Notre journaliste cinéma Caroline Vié a déjà son favori...

     

    18h33 : Les frères Dardenne sont aussi de retour au palais des Festival.

     

    18h25 : C'est Catherine Deneuve qui remettra la Palme d'or au lauréat ou à la lauréate.

    L'actrice française, habituée du Festival depuis Les Parapluies de Cherbourg en 1964, était absente de la sélection cette année. On a appris dans la journée qu'elle serait là pour remettre la Palme d'or.

    L'actrice Catherine Deneuve, le 25 septembre 2018 à Paris
    L'actrice Catherine Deneuve, le 25 septembre 2018 à Paris - Christophe Ena/AP/SIPA

     

     

    18h20 : Plusieurs personnalités ont déjà été aperçues sur les marches.

    Chaque année, le grand jeu est de repérer qui a été appelé à revenir pour la remise de prix...

     

    18h15 : Bienvenue sur la Croisette !

    Ça y est c’est le grand soir, le palmarès va être dévoilé d'ici une heure. On espère que, comme nous, vous avez hâte de savoir qui va remporter la Palme d'or cette année !