Le réalisateur québécois Jean Beaudin, primé à Cannes, est mort

DISPARITION Son film « J.A. Martin photographe » avait obtenu le prix du jury oecuménique et le prix d’interprétation féminine pour l’actrice Monique Mercure à Cannes en 1977

20 Minutes avec AFP

— 

Jean Beaudin à l'anvant-première de son dernier film, «Sans elle», à Montréal en 2006
Jean Beaudin à l'anvant-première de son dernier film, «Sans elle», à Montréal en 2006 — Images Distribution/NEWSCOM/SIPA

Le réalisateur québécois Jean Beaudin est décédé samedi à l’âge de 80 ans, a annoncé mardi l’agence de représentation d’artistes Omada. Son film J.A. Martin photographe avait valu à l’actrice canadienne Monique Mercure le prix d’interprétation féminine et avait obtenu le prix du jury œcuménique du Festival de Cannes en 1977.

Un pionnier du cinéma québécois

Il a également réalisé la série télévisée Les Filles de Caleb, aussi appelée Emilie, la passion d’une vie, diffusée au Québec et en France dans les années 1990. Jean Beaudin a été de nombreuses fois primé pour ses films au Canada et a été fait chevalier de l’Ordre national du Québec en 2016. « Jean Beaudin a marqué le Québec tout au long de sa carrière, tant au cinéma qu’à la télévision, indique l’agence dans un communiqué. Il a su créer une oeuvre qui se caractérise par son authenticité et sa beauté visuelle, en plus d’avoir fortement contribué à la transmission de notre héritage culturel ainsi qu’à l’émergence d’un cinéma québécois et canadien distinctif. »