La Croisette s'amuse: Tarantino régale, Bedos prend la suite, Kechiche raccourcit

FESTIVAL On vous refait le film de ce qu’il ne fallait pas rater sur la croisette ce mardi 21 mai

Stéphane Leblanc

— 

Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Quentin Tarantino et Mardot Robbie à Cannes le mardi 21 mai
Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Quentin Tarantino et Mardot Robbie à Cannes le mardi 21 mai — leg Nikishin/TASS/Sipa

De notre envoyé spécial à Cannes, Stéphane Leblanc

Qui est à Cannes, sous un ciel voilé que tente enfin de percer un rayon de soleil, ce mardi 21 mai ? Quentin Tarantino et son équipe, Leo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie mais aussi… Bong Joon-ho et les frères Dardenne.

La projection du jour : Once Upon a Time...In Hollywood de Quentin Tarantino n'a pas déçu, loin de là

Il y avait déjà foule, depuis de longues heures, avant le début des deux projections de Once upon a time… in Hollywood. Et ceux qui ont pu y assister doivent reconnaître qu’il avait raison, Quentin Tarantino, de les supplier de tenir leur langue. Pas pour les empêcher d’exprimer tout le bien qu’ils pensent de ce qui s’annonçait être l’événement du festival (et qui a tenu ses promesses), mais pour ne rien divulgâcher des sublimes effets de surprises que réserve le film. On y reviendra ce mercredi à travers des entretiens, mais que cela ne vous empêche pas, d’ici là, de lire notre réaction à chaud​, garantie 100 % sans spoilers.

L’annonce du jour : Nicolas Bedos reprend OSS117

L'annonce réjouira les fans d'OSS117, qui se désespéraient de ne pas avoir de nouvelles de leur héros préféré. C’est Nicolas Bedos qui en réalisera le troisième volet avec le même scénariste Jean-François Halin et, toujours, Jean Dujardin dans le rôle-titre et Jean-François Halin au scénario. Le réalisateur de Mr et Mme Adelman l’a confirmé après avoir présenté ce mardi La Belle Epoque, hors-compétition, avec Daniel Auteuil, Doria Thillier et Guillaume Canet.

La décision du jour : Abdellatif Kechiche sabre une demi-heure de son film

Abdellatif Kechiche et le Festival de Cannes ont annoncé dans la journée que la durée finale de Mektoub, My Love : Intermezzo, projeté en compétition jeudi à 22 heures, est de 3h28 et non 4h comme annoncé initialement. On ne s’en plaindra pas, le film étant projeté l’avant-dernier jour d’une quinzaine bien chargée. Abdellatif Kechiche avait sans doute ses raisons de vouloir raccourcir son film, mais on peut prendre cela comme un geste de délicatesse à l’adresse des festivaliers éreintés.