Nora Hamzawi: « Manger est l’un de mes grands bonheurs »

DINER SUR LA PLAGE La comédienne Nora Hamzawi a composé un sublime repas à quatre mains avec le chef Simone Tondo sur la plage Nespresso

Caroline Vié
— 
L'actrice Nora Hamzaoui et le chef italien Simone Tondo
L'actrice Nora Hamzaoui et le chef italien Simone Tondo — S.TONDO
  • Nora Hamzawi défend cette année les couleurs de la comédie « Alice et le maire » à la Quinzaine des Réalisateurs.
  • Elle participe aussi à la deuxième édition des dîners « Les Entractes » organisés par Nespresso.
  • Le principe: un talent du cinéma compose un menu à quatre mains avec un chef et c’est sur Simone Tondo, spécialisé dans la cuisine italienne pour son restaurant parisien Racines que s’est porté le choix de Nora.

 

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

Nora Hamzawi a délaissé un moment la scène du République où elle joue son Nouveau Spectacle à guichets fermés. La comédienne est revenue à Cannes, sa ville natale, pour célébrer ses deux autres passions : le cinéma et la gastronomie.

Après avoir défendu les couleurs d’Alice et le maire de Nicolas Pariser, délicieuse comédie présentée à la Quinzaine des Réalisateurs, l’actrice remarquée dans Doubles vies d’Olivier Assayas a créé à quatre mains un repas avec Simone Tondo, chef du restaurant Racines pour la plage Nespresso. « Manger est l’un de mes grands bonheurs », confie-t-elle à 20 Minutes.

Une amitié de longue date

Elle a donc sauté sur l’occasion de participer à la deuxième édition des dîners Les Entractes Nespresso où un talent du cinéma et un as de la cuisine s’associent le temps d’une soirée. « Quand on m’a proposé de participer, j’ai tout de suite pensé à Simone Tondo que je suis depuis fort longtemps », explique Nora Hamzawi. Elle a puisé ses plats favoris dans sa carte pour composer un menu à l’italienne. « Nora adore le Vitello Tonato, explique le chef et j’ai voulu la surprendre avec une salade de langoustines. » Leur complicité est évidente lorsqu’ils posent ensemble pour un selfie improvisé.

Des pâtes à la Nora

« Ce soir, il a fait tout ce que j’aime déguster », reconnaît-elle. On retiendra notamment les Pasta alla Nora où les aubergines, le pecorino, la tomate et le basilic, chantaient en chœur dans les assiettes. Ce sont les papilles en fête que Nora Hazmawi peut rentrer à Paris et retourner sur scène pour y recevoir des applaudissements (bien) nourris.