Neuf raisons d'avoir envie de suivre le Festival de Cannes 2019 (même si on n'y est pas)

7e ART Pas besoin d'être sur la Croisette pour se passionner pour le Festival de Cannes, du 14 au 25 mai

Caroline Vié

— 

Asier Etxeandia et Antonio Bandera dans «Douleur et gloire» de Pedro Almodóvar
Asier Etxeandia et Antonio Bandera dans «Douleur et gloire» de Pedro Almodóvar — El Deseo - Manolo Pavón/Pathé
  • A Cannes, on découvre des films qui sortent parfois simultanément en salle, ou pas longtemps après.
  • On aura des nouvelles de nos stars préférées.
  • Beaucoup des talents de demain sont prêts à éclore sur la Croisette.

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

La 72e édition du Festival de Cannes promet déjà de fort belles choses, du 14 au 25 mai prochain, tant sur le tapis rouge que dans les salles. 20 Minutes vous donne neuf raisons pour lesquelles cette grande fête du cinéma est passionnante, même vue du haut des marches de votre cage d’escalier.

1. Parce qu’on peut voir certains films très vite

The Dead Don't Die, film de zombies de Jim Jarmusch sera projeté simultanément à Cannes et dans de nombreuses salles de cinéma mardi soir avant de sortir dans toute la France dès le lendemain. Douleur et Gloire, réflexion sur la création de Pedro Almodóvar pourra aussi être vue le jour même (le 17 mai), tout comme Le jeune Ahmed des frères Dardenne (le 22 mai) et Sibyl de Justine Triet (le 24).

2. Parce qu’on aura des nouvelles des stars

Vous vous demandiez ce qu’étaient devenus Bill Murray, Antonio Banderas, Penélope Cruz, Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Virginie Efira, Vincent Cassel ou Monica Bellucci (pour ne citer que ceux-là) ? Suivre le festival permet d’être renseigné sur leur forme physique et sur leur actualité puisqu’ils font partie des nombreuses vedettes attendues sur la Croisette.

3. Parce qu’on peut revoir des grands noms du cinéma

Alain Delon va être honoré par la manifestation pour l’ensemble de sa carrière. Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant vont retrouver Claude Lelouch pour Les plus belles années d’une vie, suite d’Un homme et une femme, cinquante-trois ans après, John Carpenter fera vibrer les amateurs de cinéma de genre, Sylvester Stallone, ceux de films d’action.

4. Parce qu’on y repère la plupart des meilleurs films de l’année

Bien que tous les films du Festival ne sortent pas dans la foulée, suivre la manifestation permet de repérer les œuvres qui vont marquer l’année de cinéma. La plupart se retrouveront d’ailleurs aux César, voire aux Oscars. C’est une façon de se mettre l’eau à la bouche pour anticiper ses prochaines sorties dans les salles obscures.

5. Parce qu’on y fera des découvertes

Vous connaissez Ladj Ly, réalisateur des Misérables ? Ce premier film est l’une des nombreuses œuvres à suivre de très près, sujet brûlant des bavures policières oblige. Chaque année, Cannes donne un coup de projecteur sur les futurs grands noms de demain. En 1992, l’inconnu Quentin Tarantino débarquait avec Reservoir Dogs… Il revient aujourd’hui en star avec Once upon a Time… in Hollywood.

6. Parce qu’on se régale des cérémonies

Qu’on les regarde en direct en clair sur Canal + ou dans les salles qui les diffusent simultanément, l’ouverture et la clôture sont toujours spectaculaires. Le maître de cérémonie Edouard Baer s’est entouré de Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem pour accueillir sur scène le président du jury  Alejandro González Iñárritu.

7.  Parce qu’on apprend comment éviter les fautes de goût

Les montées des marches et autres occasions festives permettent d’admirer les dernières tenues vestimentaires des stars. Il est tout à fait possible de puiser des idées pour ses propres soirées en faisant le tri dans ce qui est fort réussi ou totalement raté, les fameux "fashion faux pas" sur le dos des personnalités.

8. On y prend le pouls du monde

Chaque année, l’état du monde est perceptible dans les films exposés en sélection. Le Brésil, le Sénégal, la France, la Corée, les Etats-Unis, la Belgique, la Roumanie, la Palestine, le Canada font partie des nombreuses nations représentées en Compétition. Mais d’autres dévoilent également l’état de leur société à Un Certain regard, à la  Quinzaine des Réalisateurs à la Semaine de la Critique ou à l' Acid.

9. Parce qu’on aime le cinéma

On peut aussi avoir envie de suivre le Festival de Cannes sans raison particulière. Juste pour s’émerveiller de voir le monde du cinéma palpiter de tout son cœur et briller de tous ses feux. 20 Minutes ne manquera pas de vous faire partager ses émotions tandis qu’Agnès Varda, honorée sur l’affiche, veillera sur nous tous.