Cannes en simultané sur la Croisette et dans les salles obscures

CROISETTE Le discours du maître de cérémonie, la présentation du jury et la diffusion du film d’ouverture diffusés dans plus de 550 salles françaises

L.B. avec AFP

— 

L'affiche du 72e Festival de Cannes
L'affiche du 72e Festival de Cannes — Agnès Varda et ses enfants - Montage & maquette : Flore Maquin

Le discours du maître de cérémonie, la présentation du jury et la diffusion du film d’ouverture – The Dead don’t die de Jim Jarmusch – ne seront pas réservés uniquement aux festivaliers cannois cette année mais aussi au public, dans plus de 550 salles françaises. Le film de zombies, au casting prestigieux (Bill Murray, Iggy Pop, Tilda Swinton…), en ouverture du 72e festival, sortira simultanément dans les salles françaises, le 14 mai au soir.

Une tradition et « désormais une condition sine qua non » pour les films d’ouverture, rappelait mi-avril Thierry Frémaux, le délégué général du festival, en annonçant le cru 2019.

Présentée par Edouard Baer

A ce dispositif, s’ajoute une nouveauté : la retransmission dans plusieurs salles de cinéma de la cérémonie d’ouverture, présentée par Edouard Baer et diffusée en clair sur Canal+, suivie de la diffusion du film de Jarmusch. Le patron de la chaîne, « Maxime Saada, a donné son accord » et « plus de 400 salles se sont déjà portées candidates pour que le public français puisse vivre le festival de Cannes comme nous le vivrons dans la grande salle du festival », avait souligné Thierry Frémaux.

Depuis, quelque 150 nouvelles salles ont fait part de leur intérêt, portant le chiffre à 550, selon les chiffres avancés mardi par le CNC. Ce dispositif concerne « pour une soirée » toutes les salles de cinéma intéressées, même celles qui ne prévoient pas de sortir le film de Jarmusch le mercredi 15 mai, jour traditionnel des sorties en France, en accord avec le distributeur du film, Universal.

Plusieurs films de la sélection en salles le jour de la présentation

En outre, comme chaque année, plusieurs films de la sélection officielle, réalisés souvent par des cinéastes à la renommée installée, sortiront le jour de leur présentation à Cannes, à l’instar de Douleur et gloire de Pedro Almodovar (17 mai), déjà sorti en Espagne, Le jeune Ahmed des frères Dardenne (22 mai) et Sybil de Justine Triet, avec Virginie Efira (24 mai).

Présenté hors compétition, Les plus belles années d’une vie de Claude Lelouch, retrouvailles du couple mythique d’Un homme et d’une femme sera sur la Croisette et sur les écrans à partir du 22 mai.