Woodstock: Le festival des 50 ans menacé d'annulation

FESTIVAL Le principal financeur du festival annonce son annulation, démentie dans la foulée par le comité d'organisation

20 Minutes avec AFP

— 

Le chanteur Joe Cocker à Woodstock, en 1969.
Le chanteur Joe Cocker à Woodstock, en 1969. — R.GRANT/M. EVANS/SIPA

Le légendaire festival de Woodstock fête ses 50 ans en 2019, et un évènement anniversaire est prévu en août prochain. Enfin était, car le groupe qui devait le financer a annoncé lundi son annulation, ce qu’ont démenti les organisateurs. « Malgré notre investissement considérable en temps, en travail et en engagement, nous ne pensons pas que le festival puisse être réalisé comme un événement digne de la marque Woodstock, tout en assurant la sûreté et la sécurité des artistes, des partenaires et des spectateurs », a indiqué Dentsu Aegis Network, dont la filiale Amplifi Live était « le principal financeur du festival ».

Démenti officiel et recours judiciaires

« Woodstock dément fermement l’annulation du festival et des recours judiciaires seront étudiés, a rétorqué, sur le site du Poughkeepsie Journal, le comité d’organisation Woodstock 50. L’événement devait se tenir du 16 au 18 août à Watkins Glen, dans le nord de l’Etat de New York, à 230 km environ du site d’origine, situé à Bethel, à l’extrême sud-ouest de l’Etat. Du 15 au 18 août 1969, un demi-million de personnes avait fait le déplacement pour ce qui reste, un demi-siècle plus tard, comme l’événement culturel le plus marquant de la culture hippie des années 1960 et 1970.

Les organisateurs du festival anniversaire des 50 ans étaient parvenus à mettre sur pied une affiche bien loin de celle du festival original, avec Jay-Z, Dead & Company, membres du Greatful Dead, Miley Cyrus ou The Killers, ainsi que quelques artistes de l’édition originelle, parmi eux le groupe Santana.