Festival de Cannes: Almodovar, Dolan et Loach dans la sélection officielle de la 72e édition, Tarentino attendu est «dans le sprint»

ANNONCE Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont annoncé ce mercredi la sélection officielle de la 72e édition du Festival de Cannes

A.D.

— 

L'affiche du 72e Festival de Cannes
L'affiche du 72e Festival de Cannes — Agnès Varda et ses enfants - Montage & maquette : Flore Maquin
  • Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont dévoilé ce mercredi la sélection officielle.
  • On sait déjà que Jim Jarmusch fera l’ouverture avec son film de zombies qui réunit une pléiade de stars de la musique : Iggy Pop, Tom Waits et RZA.
  • On sait aussi qu’Alain Delon recevra une Palme d’or d’honneur.
  • Enfin, Rocket Man, le biopic d'Elton John, sera dévoilé le 16 mai hors-compétition en présence du chanteur britannique.

Jour J pour la sélection officielle du 72e Festival de Cannes. Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont dévoilé ce mercredi les films qui seront présentés du 14 au 25 mai prochain sur la Croisette. On sait d’ores et déjà que The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch, porté par Iggy Pop, Tom Waits, RZA et Selena Gomez, fera l’ouverture et concourt pour la Palme d'Or. Pour le moment, le Festival de Cannes ne sait pas s’il y aura un film de clôture ou s’il renouvellera l’expérience « particulièrement concluante » de projeter la Palme d’Or. On sait aussi qu’ Alain Delon recevra une Palme d’or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Les films de la sélection officielle

Il était fortement pressenti, Pedro Almodovar fait parti des réalisateurs en compétition à Cannes. Son dernier long-métrage Dolor Y Gloria (Douleur et Gloire) lui offrira-t-il la récompense que l’ex-président du jury cannois mérite tant et n’a jamais obtenu ?

Du côté des habitués, on retrouve les frères Dardenne avec Le Jeune Ahmed, Arnaud Desplechin avec Roubaix, une lumière et Xavier Dolan avec Matthias et Maxime, Ken Loach avec Sorry We Missed You, ou encore Terrence Malick avec Une Vie cachée.

« Romantique et politique » sera cette sélection de dix-neuf films en compétition, a annoncé Thierry Frémaux. Aux côtés de ses grands noms, sont également en compétition, le long-métrage sur la mafia Il Traditore (Le Traître) de Marco Bellochio, qui fait son retour sur la Croisette, le film de gangsters Nan Fang Che Zhan de Ju Hui de Diao Yinan, un jeune réalisateur chinois, Atlantique de Mati Diop, Gisaengchung (Parasite) de Joon Ho Bong, le réalisateur coréen de Okja, Little Joe de Jessica Hausner, Les Misérables de Ladj Ly, Bacurau de Kieber Mendonca Filho et Juliano Dornelles, La Gomera de Corneliu Porumboiu, Frankie de Ira Sachs, la chouchou de Sundance, avec Isabelle Huppert, Portrait de la jeune fille de Céline Sciamma, It Must Be Heaven de Elia Suleiman et Sybil de Justine Triet avec Virginie Elfira.

Le festival de Cannes, qui a signé la charte 5050 en 2020 pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma, se félicite d’avoir sélectionné 13 réalisatrices, toutes sélections confondues.

Le Festival se réserve le droit de rajouter des films dans cette sélection. Entre les lignes, Thierry Frémaux espère que le film Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino, très attendu dans cette sélection, sera prêt à temps. « Le film n’est pas prêt, il est encore au montage. Il est au sprint. Il fait partie des films qu’on attend impatiemment », a précisé Thierry Frémaux. Le futur long-métrage de James Gray ne fera partie de la sélection officielle.

Les films hors compétition

Rocket Man, le biopic d’Elton John de Dexter Fletcher, sera dévoilé le jeudi 16 mai à 19h hors compétition en présence du chanteur britannique. Claude Lellouche viendra aussi présenter son dernier film, Les Plus Belles Années d’une vie, la suite d’Un homme et une femme, 53 ans après la Palme d’or. La Belle Epoque, le nouveau long-métrage de Nicolas Bedos sera également présenté sur la Croisette, de même que le documentaire Diego Maradona d’Asif Kapadia, à qui l’on doit déjà le bouleversant documentaire Amy, sur la chanteuse britannique Amy Winehouse. Drive a marqué l’histoire du Festival de Cannes, Nicolas Winding Refn reviendra sur la Croisette hors compétition le 4e et 5e épisode de sa série Too Old To Die Young. Un hommage au film culte La Cité de la Peur, qui fête son quart de siècle, a été annoncé. 

Les séances spéciales

The Gangster, The Cop, The Devil de Lee Won-Tae sera présenté en séance de minuit. Pour ses séances spéciales, Cannes a également choisi Tommaso d’Abel Ferrara, Share de Pippa Bianco, For Sama de Waad Al Kateab & Edward Watts, Être vivant et le savoir d’Alain Cavalier, Family Romance, Llc. de Werner Herzog et encore Que Sea Ley de Juan Solanas.

Dans la sélection Un Certain Regard, les équipes de Thierry Frémaux ont notamment choisi Vida Invisivel (Invisible Life) de Karim Aïnouz, Dylda (Beanpole) de Kantemir Balagov, Les Hirondelles De Kaboul (The Swallows Of Kabul) de Zabou Breitman et Eléa Gobé Mévellec, La Femme De Mon Frère (A Brother’s Love) de Monia Chokri, The Climb de Michael Covino, Jeanne (Joan Of Arc) de Bruno Dumont, O Que Arde (Viendra le feu/A Sun That Never Sets) d’Olivier Laxe, Chambre 212 de Christophe Honoré, Papicha de Mounia Meddour, Adam de Maryam Touzani, Port Authority de Danielle Lessovitz, Zhuo Ren Mi Mi de Midi Z, Liberté de Albert Serra, Bull de Annie Silverstein, Liu Yu Tian (Summer Of Changsha) de  Zu Feng, Evge de Nariman Aliev.