VIDEO. L'interprète de C-3PO voit «Star Wars» comme «un bac à sable où tout le monde est invité»

STAR WARS CELEBRATION Anthony Daniels, l’interprète de C-3PO, n’a rien perdu de son énergie quand il s’agit de faire le show à Chicago pour le public de la convention Star Wars Celebration

De notre envoyée spéciale à Chicago, Caroline Vié

— 

Anthony Daniels à Star Wars Celebration le 14 avril 2019
Anthony Daniels à Star Wars Celebration le 14 avril 2019 — C.Vié
  • Anthony Daniels a joué dans tous les films « Star Wars » où il se glisse sous l’armure du robot C-3PO.
  • Le comédien a annoncé qu’il allait publier ses mémoires en novembre.
  • A Chicago, il s’est amusé à montrer ses apparitions les plus étonnantes dans des pubs ou des émissions télévisées.

Anthony Daniels est le seul acteur à avoir joué dans TOUS les films Stars Wars de 1977 à 2019 dans le rôle de C-3P0, le robot doré et guindé. Habitué des conventions puisqu’il était déjà présent en 1999 pour la première édition de Celebration à Denver, il s’est exprimé devant ses fans enthousiastes à Chicago.

Le comédien britannique de 73 printemps s’est livré à un véritable show pour annoncer la sortie de ses mémoires I’am C-3PO – The Inside Story, préfacés par J.J. Abrams et disponibles en anglais le 5 novembre. « George Lucas a créé un bac à sable universel où tout le monde est invité », explique Anthony Daniel avant de remercier chaleureusement les fans qui soutiennent la saga depuis plus de quarante ans.

Les recommandations d’Anthony

« J’aime jouer avec C-3PO mais je suis conscient qu’incarner un personnage aussi iconique implique des responsabilités », précise Anthony Daniels qui participe en costume à des campagnes antitabac ou de vaccination contre la varicelle. Il a aussi mis les fans en garde contre un autre fléau : les faussaires qui imitent sa signature pour la vendre une fortune. « Renseignez-vous et allez voir des exemples de mes autographes sur mon site pour éviter de vous faire arnaquer », prévient-il. L’acteur a récemment traîné en justice un escroc qui vendait de fausses dédicaces. « Cela dit, si vous pensez que votre autographe est vrai, c’est finalement ce qui compte », plaisante-t-il.

Un humour très britannique

Anthony Daniels s’est fait un plaisir de répondre aux questions du public avec un humour très britannique. Quand on lui demande comment il faisait pipi avec son costume, il a avoué « être comme la Reine d’Angleterre et pouvoir tenir sept heures sans avoir besoin de se soulager ». Il a ensuite déclaré que la souveraine ne l’avait pas anobli car « seule la famille royale a le droit de porter des costumes ridicules en Angleterre ». Rejoint sur scène par son complice Warwick Davis (connu notamment pour son rôle d’Ewok), il a convaincu ce dernier de mettre un bonnet d’ourson pour le vénérer comme le faisait le chef des Ewoks dans Le retour du Jedi.

Les dossiers d’Anthony

Le comédien était venu aussi avec quelques dossiers compromettant pour lui-même comme une ahurissante publicité japonaise mais aussi de beaux moments de télévision comme ses apparitions dans le Muppet Show où il fait des claquettes malgré son costume de robot très rigide. « C’est un technicien qui doublait le son avec des cuillères entrechoquées car je ne pouvais produire que des bruits de plastique. » Le meilleur moment de sa présentation a été celui où il fait chanter la foule avec lui en passant un extrait de l’émission pour enfants 1, rue Sésame. « Je dois tant de beaux souvenirs à Star Wars », avoue-t-il. Les fans, émus et conquis, le remercient chaleureusement de les avoir partagés avec eux.