Anna Todd: «Je suis fleur bleue et je ne suis visiblement pas la seule»

INTERVIEW Alors que l’adaptation de son roman « After - chapitre I » sort en salle le 17 avril, la romancière Anna Todd décrypte pour « 20 Minutes » les raisons du succès de sa saga auprès des jeunes

Caroline Vié
— 
Josephine Langford et Hero Fiennes Tiffin dans «After - chaptire 1» de Jenny Gage
Josephine Langford et Hero Fiennes Tiffin dans «After - chaptire 1» de Jenny Gage — SND
  • « After - chapitre I » raconte la rencontre entre une lycéenne pure et un « bad boy ».
  • Ce film romantique et sexy est une adaptation du premier volume de la saga signée Anna Todd.
  • La romancière a suivi de près cette adaptation par Jenny Gage d’une série que les fans apprécient pour son romantisme et son côté coquin.

Qu’on puisse comparer sa saga After à 50 nuances de Grey ne chiffonne pas la romancière Anna Todd, venue à Paris présenter l’adaptation sur grand écran du premier volet de sa série de neuf romans. « Les deux ont pour principe de parler du sexe sans tabou, même si mes lecteurs sont souvent plus jeunes que ceux de E.L. James », confie-t-elle à 20 Minutes.

Ce qui n’était au départ qu’une fan fiction autour d’Harry Styles est devenu un phénomène de librairie. En France, Anna Todd, star de la New Romance, a vendu plusieurs millions d’exemplaires de ses livres parus au Livre de Poche et chez Hugo Roman. Elle a très vite accepté que Jenny Cage réalise le film sur la rencontre entre Tessa, une lycéenne sage (et vierge) et Hardin, un mauvais garçon tatoué et amoureux de littérature. « Le cinéma était une évolution logique, dit-elle. Je tenais à ce que  After - chapitre 1 montre du sexe respectueux, un bon modèle pour les ados. »

Une histoire d’amour et de sexe

Bien que les adolescentes constituent la majorité de son lectorat, Anna Todd reçoit aussi de nombreuses réactions d’adultes. « Alors que les sites pornographiques sont facilement accessibles, beaucoup de gens, jeunes ou moins jeunes, cherchent à lire et à voir quelque chose de moins cru », estime-t-elle. After - chapitre I est avant tout une histoire d’amour dont le sexe est l’aboutissement. « Je suis fleur bleue et le côté romantique d’une relation me semble indispensable avant d’aller au lit, insiste Anna Todd. Je ne suis visiblement pas la seule ! » Coproductrice du film, la romancière a été consultée avant que les acteurs du film soient engagés et elle a suivi le tournage de près.



Moins explicite que les romans

Le film est largement moins érotique que les romans quand l’héroïne (jouée par Josephine Langford) finit par tomber dans les bras de son soupirant (incarné par Hero Fiennes Tiffin. « On a été obligés de se montrer plus réservés sur la représentation du sexe à l’écran pour que les jeunes puissent avoir accès au film », insiste Anna Todd. Cela n’a pas empêché le duo d’acteurs de déclencher l’hystérie des fans lors de l' avant-première parisienne. « Ce qui les séduit n’est pas tant le sexe que de voir des jeunes amoureux et capables de vivre leur sexualité librement », souligne-t-elle.

Une affaire de femmes

Avoir coproduit After - chapitre I, Anna Todd semble avoir pris goût au cinéma. « Pour que les séquences sexy restent délicates, je trouvais important que ce premier volet soit réalisé par une femme, insiste-t-elle. Seule une femme peut communiquer à l’écran ce qu’une fille ressent quand elle perd sa virginité. » La romancière rêve aujourd’hui de voir tous ses livres adaptés. Les anciens, comme les prochains. « Je reconnais écrire maintenant mes romans avec l’œil d’une productrice, avoue-t-elle : c’est en pensant à ce qui serait possible de faire au cinéma. »