VIDEO. Kevin Costner: «Bonnie et Clyde n'étaient pas des héros au contraire du flic que j'incarne dans "The Highwaymen"»

HEROS Kevin Costner explique à «20 Minutes» ce qu'il apprécie chez son personnage de flic lancé aux trousses de Bonnie et Clyde dans « The Highwaymen » diffusé le 29 mars sur Netlflix

Caroline Vié

— 

Kevin Costner dans The Highwaymen de
Kevin Costner dans The Highwaymen de — Merrick Morton/Netflix
  • Kevin Costner incarne l’un des policiers qui a traqué Bonnie et Clyde dans « The Highwaymen », polar diffusé sur Netflix.
  • L'acteur inciste sur la nécessité, selon lui, de donner une image favorable de cet homme qu’il considère comme un héros.
  • Il envisage de repasser très bientôt derrière la caméra pour un western.

Kevin Costner s’était fait rare sur grand écran. Le voilà de retour sur le petit pour The Highwaymen de John Lee Hancock que diffuse Netflix dès ce vendredi 29 mars. Il y joue Frank Hamer, le vrai policier qui traqua Bonnie & Clyde dans les années 1930.

Epaulé par Maney Gaul (joué par Woody Harrelson), ce Texas Ranger déterminé se lança sur la piste du célèbre couple de bandits meurtriers. « L’homme que j’incarne dans The Highwaymen est un héros classique, mais surtout un vrai héros », explique Kevin Costner à 20 Minutes. Contrairement au Bonnie and Clyde (1967) d’Arthur Penn, avec Warren Beatty et Faye Dunaway, ce sont les forces de l’ordre qui sont mises en avant dans ce polar rythmé.

Classique mais réaliste

« J’aimais l’idée de montrer un personnage réaliste à une époque dominée par des superhéros aux pouvoirs magiques », précise l’acteur de 64 ans. Dans The Highwaymen, Bonnie Parker et Clyde Barrow sont présentés comme des criminels dangereux, ce que Kevin Costner considère comme proche de la réalité. « Il est facile de rendre le crime romantique, mais Bonnie et Clyde n’étaient pas les vrais héros de cette histoire au contraire du flic que j’incarne, insiste-t-il. Je suis heureux de pouvoir remettre les pendules à l’heure au sujet du policier Frank Hamer qui a été fort mal représenté par Arthur Penn au point que sa famille a attaqué la production en justice pour diffamation. » Le personnage apparaît ici comme un brin psychorigide mais efficace.

Classique mais efficace

The Hyghwaymen dépeint Frank Hamer comme un taiseux affligé d’un partenaire trop bavard, ce qui réserve quelques scènes fort amusantes entre Kevin Costner et Woody Harrelson. « C’était un homme de peu de mots comme mon grand-père, raconte Kevin Costner. Le genre à agir plutôt qu’à causer. Les héros des années 1930 étaient des types discrets qui ne s’affichaient pas dans la presse comme aujourd’hui. » Mais qui n’hésitaient pas à faire parler la poudre ni à user méthodes violentes pour coincer les bandits. « C’est certain que Frank Hamer a tué plus de gens que Bonnie et Clyde, s’amuse Kevin Costner. La différence étant qu’il se trouvait du bon côté de la loi. »

Classique mais pas trop

S’il avoue un faible non dissimulé pour les films de facture classique, convaincu « qu’il existe un public qui a envie de voir autre chose que ces gars avec des capes », le réalisateur de Danse avec les loups envisage de repasser derrière la caméra pour un bon western classique avec de « beaux rôle de femmes, parce que c’est important de montrer comment elles étaient traitées pendant la conquête de l’Ouest ». Classique, mais peut-être pas si rétrograde finalement.