VIDEO. Lisa Azuelos: «"Mon bébé", c'est vraiment ma vie avec ma plus jeune fille»

MERE/FILLE La réalisatrice Lisa Azuelos expose à « 20 Minutes » les points communs et les différences entre « LOL », réalisé il y a dix ans, et « Mon bébé », son nouveau film en salle le 13 mars

Caroline Vié

— 

Thaïs Alessandrin et Sandrine Kiberlain dans Mon bébé de Lisa Azuelos
Thaïs Alessandrin et Sandrine Kiberlain dans Mon bébé de Lisa Azuelos — Pathé
  • « Mon bébé » décrit la relation d’une mère et de sa fille lycéenne qui va bientôt partir faire des études au Canada.
  • La réalisatrice Lisa Azuelos a mûri depuis « LOL » où elle explorait un sujet similaire.
  • Sandrine Kiberlain et Thaïs Alessandrin, la propre fille de la réalisatrice, incarnent le duo complice.

Il y a dix ans, Lisa Azuelos obtenait un énorme succès public avec LOL en dirigeant Sophie Marceau et Christa Théret en mère et fille complices. La réalisatrice revient aujourd’hui sur un thème similaire avec Mon bébé avec Sandrine Kiberlain et la jeune  Thaïs Alessandrin dans les rôles principaux.

Dans cette comédie qui a obtenu le Grand Prix au Festival de l’Alpe d’Huez, la mère et sa fille cadette entretiennent une relation tellement fusionnelle que la première a du mal à se faire à l’idée que la seconde, bientôt bachelière, va partir faire des études au Canada. « Mon bébé, c’est vraiment ma vie avec ma plus jeune fille, la dernière de la portée », confie Lisa Azuelos à 20 Minutes.

Une fille pas comme les autres

La réalisatrice a choisi de faire incarner la lycéenne par sa propre fille. « Thaïs a ce métier dans le sang, estime Lisa Azuelos. C’est mon amiAlexandre Astier qui l’a remarqué en premier. » Thaïs Alessandrin jouait la petite sœur de Christa Theret dans LOL. Elle est maintenant devenue une jeune femme au charme persuasif. « Son alchimie avec Sandrine Kiberlain leur a permis de s’approprier mon texte, insiste la réalisatrice. Elles n’ont pas hésité à improviser pour lui donner une musique supplémentaire. »

Complices et solidaires

En dix ans, la réalisatrice d’Une rencontre et de Dalida a changé. « J’ai désormais suffisamment d’assurance pour me permettre de ne pas raconter grand-chose dans un film, pour estimer que le thème de Mon bébé se suffit à lui-même. » Plus encore que dans LOL, la cinéaste capte des instants de vie : rire, confidences, cuites ou engueulades. « Mes héroïnes sont comme échouées sur un radeau, commente-t-elle. Ce qui est le cas dans beaucoup de familles monoparentales où chacune prend tour à tour l’autre en charge. » Mère et fille sont aussi complices que solidaires face à la vie.

Et dans dix ans ?

Malgré son titre, Mon bébé est plus centré sur la mère que sur la fille. « Sandrine Kiberlain est 99,9 % du film, s’amuse Lisa Azuelos. Son personnage est très différent de la maman dans LOL car elle a appris à faire le tri entre ce qui semble grave et ce qui l’est vraiment. » Entre soucis sentimentaux, professionnels et parentaux, son personnage de quinquagénaire taille sa route avec grâce. Et en cas de suite, elle aura encore changé. « Le prochain film pourrait s’appeler Le bébé de mon bébé ou du moins je l’espère », plaisante Lisa Azuelos. On lui donne rendez-vous dans dix ans pour le découvrir.