VIDEO. «La Flor», série conçue pour le cinéma, fait sentir un parfum de liberté

SERIE-CINE Ce film fleuve de quatorze heures sera diffusé en quatre parties à partir du 6 mars

Caroline Vié
— 
La For de Mariano Llinàs
La For de Mariano Llinàs — ARP Sélection
  • « La Flor » est un film de quatorze heures conçu comme une série mais pour le grand écran.
  • Cette œuvre aux ramifications multiples est un pur bonheur pour cinéphiles.
  • Elle sera diffusée en quatre parties à voir au cinéma.

Attention La Flor ne ressemble à rien d’autre. Cette série conçue pour le cinéma par l’Argentin Mariano Llinàs dure quatorze (oui, quatorze !) heures. Le film qui comporte six épisodes sortira sous la forme de quatre programmes distribués du 6 mars au 3 avril.

Pour Michèle Halberstadt qui distribue La Flor via sa firme ARP Sélection « La vision de La Flor m’a remplie de joie », confie-t-elle à 20 Minutes. Il est impossible de résumer cette œuvre foisonnante qui permet au réalisateur de s’essayer à de nombreux genres cinématographiques.

Un mélange de genres

Espionnage, fantastique, comédie et polar se succèdent autour de personnages qu’on prend plaisir à retrouver d’épisode en épisode. « Mariano Llinàs rend hommage au cinéma avec ce film dont la mise en scène brillante justifie la vision sur grand écran. C’est un vent de liberté qu’il fait souffler en salle », insiste Michèle Halberstadt. Dès le premier programme, le spectateur est ferré par une histoire de momie qui sème la terreur dans un étrange laboratoire. Il n’aura alors qu’une seule envie : découvrir la suite.

Une réponse à Netflix

On pense aux «serials » dont ces films ludiques retrouvent le charme et la saveur. « La Flor est une réponse à Netflix et autres plateformes qui torpillent les salles de cinéma », insiste Michèle Halberstadt. On se félicite qu’il existe encore des distributeurs courageux pour offrir de tels plaisirs aux cinéphiles. On ne saurait trop vous conseiller d’aller respirer cette fleur envoûtante au parfum addictif.