Netflix répond à Steven Spielberg qui veut interdire leurs films aux Oscars

STREAMING Entre le réalisateur et la plateforme de streaming, ce sont deux visions du cinéma qui s’affrontent

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Steven Spielberg
Le réalisateur Steven Spielberg — WENN

Que cela plaise ou non à Steven Spielberg, Netflix a bien l’intention de faire entendre sa voix aux Oscars, et surtout d’y présenter ses films. Hier, la plateforme de streaming a publié une déclaration sur Twitter, réaffirmant une vision du cinéma sans concession.

« Nous aimons le cinéma. Et voici d’autres choses que nous aimons. Un accès pour les gens qui ne peuvent pas toujours se l’offrir, ou qui vivent dans des villes sans salle de cinéma. Laisser chacun, n’importe où, profiter d’une sortie au même moment. Donner aux créateurs de films de nouvelles possibilités de partager leur art », peut-on lire dans ce communiqué.

Un jeu déloyal

Mais pour Steven Spielberg, les Oscars devraient être réservés aux films qui passent par le circuit de distribution classique, c’est-à-dire en salle. Pour le célèbre créateur de Jurassic Park, Netflix joue un jeu déloyal en présentant ses films seulement quelques semaines en salle, en même tant qu’en streaming, uniquement afin de les rendre éligibles aux Oscars.

En conclusion, les productions réservées au streaming devraient être laissées aux Emmy Awards​, au même titre que les œuvres télévisuelles. A en croire IndieWire, une réunion au sein de l’académie des Oscars devrait trancher le mois prochain, et il est certain que Steven Spielberg y fera peser tout son poids.