VIDEO. Berlinale: Nadav Lapid repart avec l'Ours d'or et François Ozon avec le Prix du jury

FESTIVAL «Synonymes» retrace l'histoire d'un jeune Israélien qui rejette son pays et sa langue pour venir vivre à Paris

20 Minutes avec AFP

— 

L'Ours d'or du Festival du film de Berlin 2019 a été décerné à «Synonymes» de Nadav Lapid.
L'Ours d'or du Festival du film de Berlin 2019 a été décerné à «Synonymes» de Nadav Lapid. — John MACDOUGALL / AFP

L’Ours d’or du Festival du film de Berlin, présidé cette année par la comédienne française Juliette Binoche, a été décerné samedi soir à Synonymes de l'Israélien Nadav Lapid. Le film retrace l’histoire d’un jeune Israélien qui rejette son pays et sa langue pour venir vivre à Paris.

Le réalisateur a indiqué en recevant son prix que son film pourrait créer « un scandale en Israël ». Mais, a-t-il ajouté, « j’espère que les gens pourront comprendre que la fureur, la rage, l’hostilité, la haine et le mépris arrivent seulement entre frères et sœurs, quand il y a un attachement solide et de fortes émotions ».

Le duo de « So long, mys son » récompensé

L’Allemande Angela Schanelec est, elle, repartie avec l’ours de la meilleure réalisatrice pour I was at home, but.  L'actrice chinoise Yong Mei a remporté le prix de la meilleure actrice pour So Long, my son, tandis que son partenaire dans le film, Wang Jingchun, a été sacré meilleur acteur.

Le Prix du Jury a été décerné à Grâce de Dieu du réalisateur français François Ozon. Le film retrace l’histoire de victimes dans l’affaire Barbarin, un scandale en pleine actualité judiciaire en France.

« Ce film essaie de rompre le silence d’institutions puissantes » sur ces affaires d’abus sexuels d’enfants de la part de membres du clergé, a déclaré le metteur en scène français en recevant sa récompense. « Je veux partager ce prix avec les victimes d’abus sexuels », a-t-il ajouté, très ému.