VIDEO. En vrai, l'acteur Christoph Waltz est plus gentil qu'il n'y paraît

BIPOLAIRE Après avoir joué de nombreux salauds au cinéma, Christoph Waltz trouve enfin un rôle de vrai gentil dans « Alita - Battle Angel » en salle le 13 février

Caroline Vié

— 

Rosa Salazar et Christoph Waltz dans Alita: Battle Angel de Robert Rodriguez
Rosa Salazar et Christoph Waltz dans Alita: Battle Angel de Robert Rodriguez — 20th Century Fox
  • Chistoph Waltz a reçu des Oscars pour « Inglorious Basterds » et « Django Unchained ».
  • Il incarne un vrai rôle de gentil dans « Alita - Battle Angel ».
  • Ce changement réussit au comédien qui aimerait aussi qu'on prononce correctement son nom.

Quand on dit Christoph Waltz, on pense immédiatement Inglourious Basterds ou Django Unchained, deux films de Quentin Tarantino pour lesquels il a été oscarisé. La vidéo préparée par 20 Minutes revient sur les débuts à la télé de l’acteur allemand naturalisé autrichien en 2010. Et sur ses rôles plus connus au cinéma.

Méchant nazi dans le premier film des deux films de Tarantino, justicier sans merci dans le second, l’acteur de 62 printemps ne leur ressemble pas, mais alors pas du tout, à la ville. « Cela me fait du bien de jouer enfin un vrai gentil dans Alita - Battle Angel, confie l’acteur à 20 Minutes. Robert Rodriguez a su capter mon côté bienveillant. »

Père adoptif de l’héroïne robot dans ce film d’action inspiré un manga, Christopher Waltz est tout à fait à son aise. « J’estime être plus proche de ce savant doux et déterminé que du bourreau de Inglourious Basterds », avoue-t-il en demandant à ses fans d’essayer de bien prononcer son nom : Waltz, comme une valse avec un « z ». Et non Waultz ou Oualts comme on l’entend parfois.