«Le Sens de la fête»: Comédie française la plus exportée en 2018

SUCCES Sorti en France en septembre 2017, ce nouveau film du duo « d'Intouchables » a rassemblé au total « plus de deux millions » de spectateurs à l’international depuis sa sortie…

20 Minutes avec AFP

— 

Image extraite du film «Le Sens de la fête».
Image extraite du film «Le Sens de la fête». — Copyright Thibault GRABHERR/QUAD-TEN FILMS-GAUMONT-TF1 FILMS PRODUCTION

Une bonne nouvelle pour Le Sens de la fête. Le film d’Eric Toledano et Olivier Nakache a reçu au Festival du film de l’Alpe d’Huez le prix comédie Unifrance, récompensant la comédie française qui a réalisé le plus d’entrées à l’étranger en 2018.

Sorti en France en septembre 2017, ce nouveau film du duo d’Intouchables a rassemblé au total « plus de deux millions » de spectateurs à l’international depuis sa sortie, a annoncé la directrice générale d’Unifrance Isabelle Giordano, en remettant ce prix mardi soir à Eric Toledano, lors de la cérémonie d’ouverture du Festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez.

Les comédies françaises fonctionnent à l’étranger

Le film a notamment fait « 360.000 spectateurs en Allemagne, près de 400.000 spectateurs en Espagne », a-t-elle ajouté, alors qu’Unifrance publiera jeudi ses chiffres détaillés des entrées des films français à l’étranger en 2018.

Créé l’an dernier, le prix comédie Unifrance avait récompensé pour sa première édition la comédie familiale Demain tout commence d’Hugo Gélin, avec Omar Sy.

« On a créé ce prix parce qu’on a eu envie de récompenser ce qui est à mon sens l’un des genres les moins reconnus, pas assez reconnu partout dans le monde, et notamment chez nous en France, dans les festivals, aux César, etc », a souligné Isabelle Giordano.

« Les comédies françaises à l’étranger, ça marche. Bien sûr, on connaît le succès d’Intouchables et de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?, mais il y en a tout le temps », a-t-elle ajouté.

« Intouchables », un record toujours à battre

Le Sens de la fête suit l’organisateur d’un mariage où rien ne se déroule comme prévu, incarné par Jean-Pierre Bacri. Il est entouré d’un casting de choix, avec notamment Gilles Lellouche en DJ, Jean-Paul Rouve en photographe désabusé et Vincent Macaigne en serveur dépressif.

« Quand on a commencé dans le cinéma, on nous a expliqué que la comédie, c’était un genre qui ne s’exportait pas, parce que ça faisait appel à des références locales et qu’on pouvait difficilement comprendre à l’étranger. Donc on est encore plus contents de voir qu’à l’étranger, finalement, c’est un genre qui s’exporte très bien », a renchéri Eric Toledano en recevant son prix.

Sorti en 2011 en France, Intouchables a réalisé près de 32 millions d’entrées à l’international, un record à battre pour un film français en français.

Une adaptation américaine du film, The Upside, est sortie vendredi aux Etats-Unis. Elle s’est hissée au sommet du box-office nord-américain pour son premier week-end en salles, malgré des critiques et une polémique sur la représentation du handicap.