Maggie Gyllenhaal regrette d'avoir attendu avant de passer à la réalisation

CINEMA Selon l’actrice, le cinéma manque de réalisatrices à même de servir de modèles…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Maggie Gyllenhaal
L'actrice Maggie Gyllenhaal — WENN

Maggie Gyllenhaal a depuis longtemps fait ses preuves en tant qu’actrice aussi bien qu’en tant que productrice, comme dans la série The Deuce, mais s’apprête seulement à faire ses débuts de réalisatrice. Une évolution tardive sur laquelle l’actrice s’est expliquée lors d’un entretien accordé à Deadline. Et à ce tire, elle regrette beaucoup de ne pas avoir pris cette décision plus tôt.

View this post on Instagram

#TBT

A post shared by Maggie Gyllenhaal (@mgyllenhaal) on

« Je n’en suis pas fière. J’aurais aimé que ce soit différent, mais je ne me sentais pas autorisée à réaliser. De la même manière qu’il y a cent ans, si vous étiez une femme avec une ambition médicale, vous alliez plutôt choisir d’être infirmière. Il y a eu d’incroyables femmes réalisatrices, mais ça n’était pas un choix évident. Ce n’est que récemment que j’ai eu l’impression que c’était quelque chose que je pouvais faire », a-t-elle déclaré.

Un manque de modèles

« La production, au contraire, est arrivée très naturellement. J’étais arrivée à un point où je me disais : "J’ai plein d’idées. Le nom pour ça, c’est la production". Je pense qu’il a effectivement beaucoup plus de modèles de femmes productrices que réalisatrices »,, a continué Maggie Gyllenhaal.

Toujours est-il que la star new-yorkaise ne devrait pas tarder à faire partie de ces modèles puisqu’elle prépare une adaptation du best-seller d’Elena Ferrante L’enfant Perdue.