VIDEO. «Nos films offrent des repas complets» estime le producteur des «Animaux Fantastiques»

RECETTE Le producteur David Heyman et le réalisateur David Yates donnent à « 20 Minutes » leur recette pour faire des « Crimes de Grindelwald » un succès en salle, à partir du 14 novembre…

Caroline Vié

— 

Les héros des Animaux Fantastiques: Les crimes de Grindelwald de David Yates
Les héros des Animaux Fantastiques: Les crimes de Grindelwald de David Yates — Warner Bros France

L’heure est grave dans Les Animaux Fantastiques : Les crimes de Grindelwald. Le redoutable sorcier incarné par Johnny Depp s’est évadé dans le Paris de 1927. Qui pourra le renvoyer derrière les barreaux de la prison d’ Azkaban ? Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) et le jeune Albus Dumbledore (Jude Law) semblent les plus aptes à y parvenir.

« Nos films offrent des repas complets », estime David Heyman. Le producteur de la saga Harry Potter et des Animaux fantastiques vit avec l’univers de J.K. Rowling depuis près de vingt ans et son complice, le réalisateur David Yates depuis plus de dix. Tous deux expliquent à 20 Minutes comment leurs menus sont conçus pour rassasier leurs fans.

En hors-d’œuvre, des stars au taquet

« Notre première force, c’est le choix des acteurs qui rêvent de participer à l’aventure, précise David Heyman. C’est drôle d’imaginer des comédiens confirmés comme Jude Law ou Jonnhy Depp dans leurs petits souliers, mais c’est pourtant le cas. » Les deux hommes sont parvenus à tenir leur distribution de stars qui offrent des performances étonnantes comme celle d’ Ezra Miller en gamin torturé.

En plat, les meilleurs ingrédients qui s’équilibrent mutuellement

Humour, angoisse, fantastique et action sont les ingrédients principaux du film. « Tout est une question d’équilibre sachant que nous devons satisfaire de nombreuses tranches d’âge », déclare David Yates. Le duo revoit souvent sa copie afin d’offrir large palettes d’émotions au public. « Nous décortiquons aussi les anciens films pour apprendre de nos erreurs », souligne le réalisateur.

En dessert, des effets spéciaux invisibles

Une grande partie de l’action des Crimes de Gindelwald se déroule à Paris où David Yates et David Heyman n’ont jamais tourné ! « Nous avons envoyé une équipe faire quelques plans de paysages mais tout a été reconstitué en studio et en infographie, ce qui nous offrait plus de liberté. » Ces arrangements avec la réalité sont imperceptibles pour le spectateur totalement bluffé.

Les ajouts de J.K. Rowling en cerise sur le gâteau

La romancière, également scénariste des Crimes de Grindelwald, est toujours sur le pont pour peaufiner son œuvre : il lui arrive de rajouter des éléments pendant la nuit après avoir assisté au tournage de la veille. « Il nous arrive de lui dire non, mais c’est rare, car elle est vraiment géniale », admet David Heyman. Les spectateurs pourront en juger pour ce deuxième opus riche en rebondissements.