Call-girls, violence... L'ancien chauffeur d'Harvey Weinstein se confie dans un livre

CINEMA Mickaël Chemloul a été le chauffeur du producteur américain lors des festivals de Cannes de 2008 à 2013…

C.W.

— 

Le producteur Harvey Weinstein.
Le producteur Harvey Weinstein. — Steven Hirsch/AP/SIPA

Mickaël Chemloul, chauffeur d'Harvey Weinstein lors des festivals de Cannes de 2008 à 2013, confie dans Le Démon de la Croisette, certains agissements du producteur américain, accusé d'agressions sexuelles et de viol. Call-girls, violence, son ancien chauffeur livre un récit glaçant de celui que ses collègues nommaient « le gros porc ».

« Il a balancé son ancien assistant new-yorkais du pont d’un bateau »

Dans une interview accordée à L'Obs, il fait notamment part du double agenda d’Harvey Weinstein lors de ses déplacements à Cannes : « le "schedule", "l’agenda business", et l’agenda "pour le moral", comme il disait. C’était son agenda du soir, avec des call-girls, des mannequins, des jeunes actrices inconnues du grand public. Il les emmenait au Majestic, et même au Cap, alors que sa femme dormait juste à côté à l’Eden Rock ! » Mickaël Chemloul explique y avoir vu des filles « gaies avant, beaucoup étaient éméchées, défoncées… Mais les trois quarts du temps, quand elles ressortaient, et que je les ramenais après la rencontre, elles faisaient la gueule. J’en ai vu pleurer. » Parfois, Harvey Weinstein demandait des fellations à ces filles, à l’arrière de la voiture du chauffeur… « Il leur demandait de descendre à la cave comme on dit, de lui faire une fellation, et, ensuite, il parlait de casting, de contrat, il les emmenait dans ses bureaux sur la Croisette », explique-t-il.

Outre ces agissements, Mickaël Chemloul décrit Harvey Weinstein comme un homme particulièrement violent. « Tout basculait dès qu’il avait une contrariété, précise-t-il. Il a balancé son ancien assistant new-yorkais du pont d’un bateau, simplement parce qu’il s’était trompé dans un agenda ! Il a été repêché avec des ecchymoses, en transe. Moi, il m’a frappé alors que je le conduisais ! J’ai été frappé par mon propre client ! Jamais je n’aurais cru ça possible ! J’ai su alors que je ne pouvais plus servir ce monstre. » Traumatisé, l’ancien chauffeur du producteur explique avoir eu beaucoup de mal à se remettre de cette expérience. « J’ai tout arrêté. Mais je l’ai payé. Des années de burn-out, jusqu’à ce livre-thérapie ».