Woody Allen va continuer à faire des films coûte que coûte

CINEMA Ou au moins à en écrire...

20 Minutes avec agences
— 
Le réalisateur Woody Allen sur le tournage de A Rainy Day in New York
Le réalisateur Woody Allen sur le tournage de A Rainy Day in New York — WENN

Woody Allen a la peau dure. Le réalisateur, accusé d'agression sexuelle​ par la fille de son ex-compagne Mia Farrow, et lâché progressivement par tout Hollywood, vient d’annoncer qu’il continuerait à travailler malgré tout, quoi qu’il arrive.

« Je suis un auteur. C’est ce que je suis. Ce que je fais. Ce que je serai toujours. J’écrirai. Comme j’ai toujours des idées, ce sera de nouvelles idées et j’écrirai de nouvelles choses », a déclaré le metteur en scène de Manhattan à Page Six.

Travailler, mais avec qui ?

Woody Allen risque pourtant de ne pas avoir le choix. Des stars comme Greta Gerwig ou Michael Caine ont promis de ne plus jamais travailler avec lui et trois des acteurs de son dernier film, A Rainy Day in New York (dont la sortie a été reportée sine die après la dernière vague d’accusations), Timothée Chalamet, Rebecca Hall et Griffin Newman, ont décidé de faire don de leurs cachets à des mouvements comme Time’s Up ou RAINN, qui soutient les victimes de viol. Officiellement, Woody Allen, qui sort en moyenne un film par an, aurait encore un contrat pour trois longs-métrages avec Amazon.

Reste maintenant à trouver des acteurs qui acceptent de jouer dans ses films. Javier Bardem est un des seuls comédiens de premier plan à le soutenir.