VIDEO. Star Wars: Harrison Ford joue dans «Solo: A Star Wars Story» grâce au deepfake

CINEMA-TECH L'intelligence artificielle a encore du travail, Chewie...

M.C.

— 

Harrison Ford dans «Solo : A Star Wars Story» grâce au deepfake.
Harrison Ford dans «Solo : A Star Wars Story» grâce au deepfake. — Youtube/derpfakes

Une des raisons du succès mitigé de Solo : A Star Wars Story était sans conteste le charisme discuté de l’interprète du rôle-titre : Alden Ehrenreich, dans le cœur des fans, avait du mal à se mesurer à Harrison Ford. Et comme le Han Solo original a fêté ses 76 ans cette année, difficile de le faire jouer dans un préquel sur la jeunesse du pilote de Star Wars.

Qu’à cela ne tienne, un youtubeur a trouvé un moyen d’intégrer un jeune Harrison Ford au casting du film de Ron Howard : le deepfake, cette technologie qui utilise l’intelligence artificielle pour remplacer le visage d’une personne par celui d’une autre dans une vidéo. On l’a notamment vue à l’œuvre ces derniers mois pour faire tenir à Barack Obama des propos qu’il n’a jamais tenus, faire participer Nicolas Cage à des films dans lesquels il n’a jamais tournés, ou de façon plus inquiétante pour plaquer le visage de personnalités féminines dans des films pornographiques.

Le résultat, 1m30 obtenue en utilisant des photos une vidéo de Harrison Ford dans les années 1970, montre les limites actuelles de la technologie, mais a quand même reçu des commentaires largement positifs sur la chaîne Youtube de l’auteur, un certain Derpfakes. Certains lui demandent de se lancer dans un remake du film complet, mais il prévient que ça risque pour l’instant d’être difficile, pour des raisons techniques et légales. Des détails qui n’arrêteraient pas le vrai Han Solo.