VIDEO. «Johnny English contre-attaque»: Rowan Atkinson veut mériter son «permis de faire rire»

COMEDIE Rowan Atkinson ne surprend plus, mais il continue de faire sourire en espion calamiteux dans « Johnny English contre-attaque », en salles le 10 octobre…

Caroline Vié

— 

Rowan Atkinson dans Johnny English contre-attaque de David Kerr
Rowan Atkinson dans Johnny English contre-attaque de David Kerr — Universal Pictures
  • L’espion gaffeur est chargé de mettre des hackers en échec dans « Johnny English contre attaque »…
  • La comédie a perdu de son effet de surprise mais elle réserve quelques belles scènes.
  • Rowan Atkinson y retrouve son rôle de gaffeur sentencieux avec bonheur.

L’espion le plus gaffeur de Sa Majesté revient pour la troisième fois dans Johnny English contre-attaque de David Kerr. Il s’y collette avec une bande de hackers qui ont dévoilé l’identité des agents secrets britanniques.

Rowan Atkinson retrouve son rôle de Mr Bean en smoking entouré d’ Olga Kurylenko et Emma Thompson. Sa plongée dans le XXIe siècle et sa technologie ne se fait évidemment pas sans gaffes ni dégâts. Fallait-il sortir Johnny English de sa retraite où il coulait des jours heureux de prof farfelu dans une école so british ? Ses fans les plus hardcore en seront convaincus. Les autres auraient sans doute préféré le laisser à son enseignement.

Bond pour les enfants

« Nous avons été surpris de découvrir que le public de Jonnhy English est familial. Nous avons mis l’accent sur ce qui pouvait amuser toutes les tranches d’âges », explique Rowan Atkinson sur la BBC. Notamment les plus jeunes : sa bêtise chronique les fait glousser tant et plus quand il prend un air sentencieux pour faire du charme ou morigéner son souffre-douleur ( Ben Miller). On peut rire avec eux ou froncer le nez aux odeurs de réchauffé.

Virtuellement marrant

Malgré tout, Rowan Atkinson sait y faire quand il s’agit de livrer des gags visuels où il se ridiculise joyeusement. Le voir semer le chaos dans Londres en croyant affronter de vrais méchants alors qu’il porte un casque réalité virtuelle est hilarant. Si tout le film était à la hauteur de cette séquence, on décorerait Johnny English de l’Ordre du Rire Britannique.

View this post on Instagram

H@CKED BY V0LTA

A post shared by Johnny English (@johnnyenglish) on