VIDEO. Les amis de Bradley Cooper ne voulaient pas qu'il réalise «A Star Is Born»

CINEMA Les amis de l'acteur pensaient qu'il allait se planter...

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur et réalisateur Bradley Cooper
L'acteur et réalisateur Bradley Cooper — WENN
  • Les proches de Bradley Cooper trouvaient que le projet était trop ambitieux pour un premier film.
  • «A Star Is Born» a été acclamé par la critique.
  • Alors qu’il avait initialement refusé, il a fini par accepter d’incarner lui-même le premier rôle du film.

Quand Bradley Cooper a eu l’opportunité de faire ses débuts de réalisateur avec le remake de A Star is Born, ses amis les plus proches étaient sceptiques. Pour eux, comme il l’explique au magazine W, il était clair que le projet était trop compliqué à mener et que l’acteur devait plutôt se lancer avec quelque chose de plus modeste.

Mais il a tenu bon. En 2011, il a pris la place de Clint Eastwood qui devait réaliser le film, et a fait appel à Lady Gaga pour remplacer Beyoncé qui avait accepté le premier rôle avant de tomber enceinte de sa fille Blue Ivy. « Au final, vous devez réserver votre attention pour le travail et n’écouter personne. J’ai aimé le fait que ce soit vraiment, vraiment très dur de faire ce film. Autrement, il n’aurait pas la même valeur », a-t-il confié.

Quelque chose de mémorable

« Ça a toujours été mon but : faire quelque chose dont on se souvienne, peu importe la difficulté », a-t-il ajouté. Le plus étonnant, c’est que Clint Eastwood avait d’emblée pressenti Bradley Cooper pour le premier rôle du film, Jackson Maine, une star de la country éreintée.

A ce moment-là, l’acteur se trouvait trop jeune (38 ans) pour coller au personnage. Mais le projet a mis tellement de temps à se concrétiser que des années après, au moment de lancer la réalisation, Bradley Cooper se sentait prêt pour le rôle.