Jeff Goldblum aurait dû être coupé au montage de « Jurassic Park »

CINEMA Steven Spielberg ne voulait plus du cultissime Professeur Ian Malcom dans son film...

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Jeff Goldblum
L'acteur Jeff Goldblum — WENN

Imaginez Jurassic Park sans Jeff Goldblum alias le Professeur Ian Malcolm. Impensable, n’est-ce pas ? Pourtant, Steven Spielberg avait bel et bien pensé à couper le personnage au montage du premier opus de la saga qui a ressuscité les dinosaures. Et c’est l’acteur lui-même qui a dû plaider sa cause devant le réalisateur.

He’s standing right behind me, isn’t he? 🦖 @jurassicworld

A post shared by Jeff Goldblum (@jeffgoldblum) on

« Quand j’ai rencontré M. Spielberg pour la première fois, il m’a dit "Tu sais, le montage ne va pas inclure ton personnage comme dans le scénario. C’est pour ça qu’on se rencontre. Quand on a prévu cette rencontre il en faisait encore partie, mais peut-être que maintenant ce n’est plus le cas" », a déclaré Jeff Goldblum au micro d’Entertainment Tonight.

Spielberg, Spielberg, reprends tes esprits !

Alors bien sûr, Jeff Goldblum a tout fait pour sauver son personnage d’une disparition aussi subite que violente. « Je lui ai répondu : "Spielberg, Spielberg, reprends tes esprits !" Je n’ai pas vraiment dit ça mais c’était l’idée », a-t-il raconté.

On ne peut que saluer l’insistance de l’acteur sans qui Jurassic Park n’aurait pas tout à fait été pareil !