VIDEO. Deauville 2018. Les femmes prennent les Planches d'assaut (et on adore!)

FESTIVAL Le Festival du Cinéma Américain met les dames à l’honneur jusqu’au 9 septembre pour une manifestation placée sous le signe de la diversité…

Caroline Vié

— 

Elle Fanning et Ben Foster dans Gavelston  de Mélanie Laurent
Elle Fanning et Ben Foster dans Gavelston de Mélanie Laurent — The Jokers
  • Le Festival de Deauville reçoit de nombreuses invitées prestigieuses.
  • La manifestation donne un coup de projecteur sur les femmes de Hollywood.
  • Les hommes seront aussi dignement représentés notamment par Morgan Freeman.

La 44e édition du Festival de Deauville a choisi son camp : les femmes seront à l’honneur sur les Planches jusqu'au 9 septembre, et pas qu’un peu. Dans un Hollywood secoué par l’ affaire Weinstein et le mouvement #MeToo, les dames prennent enfin une place prépondérante.

Hommages et projections reflètent cette tendance dans une manifestation permettant un état des lieux du cinéma américain qui se décline plus que jamais sous le signe de la diversité.

Des paillettes plein les mirettes

Difficile d’imaginer plus glamour que Sarah Jessica Parker. La star de la série Sex and the City est honorée à Deauville, en présentant le drame Here and Now de Fabien Constant (sorti en DVD le 22/08). Même récompense pour la talentueuse Kate Beckinsale à la recherche d’un riche époux dans Love & Friendship  de Whit Stillman (2016).

Roulez jeunesse !

Elle Fanning (et la réalisatrice Mélanie Laurent) défendent les couleurs de Gavelston (sortie le 10/10), thriller haletant dans laquelle l’actrice donne la réplique à Ben Foster le temps d’une cavale mortelle. Shailene Woodley, digne représente du Nouvel Hollywood, vient aussi là pour un hommage avec le film A la dérive, sorti en salles en juillet dernier.

Et en docus également

La juge Ruth Bader Ginsburg, la chanteuse Whitney Houston et la cinéaste Alice Guy Blaché ont pour point commun d’être de grandes dames. La section Les Docs de l’Oncle Sam permet de mieux les connaître et de découvrir comment elles ont affronté l’adversité et le machisme pour s’imposer.

Queen Of Music ❤

A post shared by Whitney Houston | The Voice (@whitneyhouston101) on

Cow-boys et politiciens

Et parce que le cinoche américain, ce sont aussi les cow-boys et des politiciens. Les Frères Sisters (sortie le 19/09) de Jacques Audiard - alias Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal et John C. Reilly - sont attendus pour recevoir le prix du Festival. Jason Clarke revient, quant à lui, sur Le secret des Kennedy de John Curran avant de recevoir un prix pour l’ensemble de sa carrière.

Et Dieu dans tout ça ?

Morgan Freeman a incarné Dieu dans Bruce Tout-Puissant (Tom Shadyac, 2003) avec Jim Carrey. Ce rôle (et l’ensemble d’une filmographie riche en grands films) vaut bien un prix à Deauville. Ce grand monsieur de 81 ans a toujours un sourire d’enfant idéal pour faire craquer les festivaliers.

Rockin out with my new fedora!

A post shared by Morgan Freeman (@morgan_freeman_official_) on