Asia Argento: Pourquoi elle n'a pas « acheté le silence » de l'homme qui l'accuse

FAKE OFF L'actrice a versé 380.000 dollars à un homme qui l'accuse d'agression sexuelle. Ce versement ne comporte pas de clause de confidentialité...

M.C.

— 

Asia Argento n'a pas acheté le silence de Jimmy Bennett.
Asia Argento n'a pas acheté le silence de Jimmy Bennett. — Lenny / IPA/SIPA
  • Asia Argento, qui accuse Harvey Weinstein d’avoir abusé d’elle, a versé 380.000 dollars à un jeune homme qui l’accuse d’agression sexuelle.
  • Avec ce versement, l’actrice n’a pas acheté le silence de Jimmy Bennnett.
  • L’accord ne contraint pas Jimmy Bennett à garder le silence sur le sujet.

Dimanche, le New York Times révélait qu’Asia Argento, une des figures du mouvement #MeToo, avait versé 380.000 dollars, par l’intermédiaire de son compagnon, à Jimmy Bennett, un Américain qui l’accuse de l’avoir agressé sexuellement. Selon le jeune homme, l’actrice italienne s’en est pris à lui dans une chambre hôtel, alors qu’il avait 17 ans et elle 37.

Ce versement ne signifie toutefois pas que l’actrice a acheté le silence de Jimmy Bennett, qu’elle a connu sur le tournage d’un film en 2003, comme on a pu le lire sur certains sites. Comme le précise le New York Times, « l’accord n’empêche aucune des deux parties d’en parler. » Le quotidien cite une lettre de Carrie Golberg, l’avocate d’ Asia Argento, dans laquelle celle-ci explique à sa cliente que « Bennett pourrait en théorie raconter aux gens ce qu'il affirme contre vous ».

Pas de poursuites en justice possibles

En revanche, l’accord n’autorise pas Jimmy Bennet « à poursuivre en justice » Asia Argento sur la base de ces accusations, ni à « poster la photo » le montrant en compagnie de l’actrice, précise l’avocate.

Cet accord ne peut pas être interprété comme une reconnaissance de la culpabilité de l’actrice. « En droit américain, tout est très contractuel, explique Pierre Hourcade, avocat aux barreaux de Californie, New York et Paris. Entre personnes privées, il peut toujours y avoir un accord. » Pourquoi ne pas avoir porté l’affaire devant un tribunal ? « Ils voulaient que ça passe sous les radars, avance l’avocat. S’ils allaient devant un tribunal, le jugement aurait été public. »

Mardi, l’actrice a contre attaqué et nié avoir eu une « relation sexuelle » avec Jimmy Bennett. Elle explique avoir versé de l’argent seulement pour aider le jeune homme à un moment où il était en difficultés financières.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la  désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.