VIDEO. Félix Maritaud: «Voir mes couilles à l'écran dans "Sauvage" m'a fait bizarre»

PORTRAIT Le jeune acteur est la découverte de « Sauvage », film choc qui fut récompensé à la Semaine de la Critique de Cannes et qui sort en salles le 29 août.

Caroline Vié

— 

Felix Maritaud dans Sauvage de Camille Vidal-Naquet
Felix Maritaud dans Sauvage de Camille Vidal-Naquet — Pyramide Distribution
  • « Sauvage » révèle le comédien Félix Maritaud.
  • Ce jeune homme de 25 ans n’hésite pas à se dévoiler pour incarner un prostitué.
  • Son intensité le promet à une belle carrière.

Ce n’est pas tous les jours qu’on découvre un acteur comme Félix Maritaud et un film comme Sauvage de Camille Vidal-Naquet ! Le prix Révélation décerné à la Semaine de la Critique en mai dernier confirme que nous ne sommes pas les seuls à le penser.

Il y incarne Leo, un type qui vend ses charmes et refuse de s’engager au risque de se brûler les ailes. « Il pratique l’amour en libre-service dans une société liberticide », explique le comédien de 25 printemps à 20 Minutes. Pendant plus deux heures trente, le spectateur le voit se faire tripoter, tabasser, insulter et parfois aimer. « Ce personnage est en quête d’absolu et le tournage a eu l’intensité d’un trip », insiste-t-il.

Une star du cinéma queer

On avait remarqué Félix Maritaud en copain de Nahuel Perez Biscayart dans 120 battements par minute de Robin Campillo et en acteur de pornos gays assassiné dans Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez. « C’est vrai que mes films abordent des thèmes LGBT mais c’est un hasard, dit-il. Je reconnais volontiers que le cinéma queer me passionne bien que je ne souhaite pas y être cantonné. » L’intensité de son jeu n’a jamais été aussi évidente que dans Sauvage où il est presque de tous les plans.

Se dévoiler complètement

Félix Maritaud se met à nu à tous les sens du terme dans ce film sensible mais très cru. « Voir mes couilles à l’écran dans Sauvage m’a fait bizarre, avoue-t-il. Mais il m’a été plus difficile de me laisser aller psychologiquement. » Les rapports de Leo avec ses clients et ses collègues sont montrés sans fard avec un naturel remarquable. Le comédien s’y révèle solaire jusque dans les excès d’un garçon refusant toutes contraintes même celles d’un amour partagé. On a parfois envie de secouer ce personnage que ses choix peuvent mener à sa perte.

Comme une évidence

La soif de vivre que fait passer Félix Maritaud se communique au film tout entier. « J’ai aimé le fait de laisser Leo s’exprimer par le corps, explique l’acteur. Les scènes où il tapine sont celles qui le révèlent le plus ». Ce héros sans passé et au futur incertain marque durablement par sa radicalité. Quant à son interprète, on le retrouvera bientôt dans Jonas de Christophe Charrier qui sera diffusé sur Arte cet automne. Une chose est certaine : le talent de Félix Maritaud saute aux yeux comme une évidence. On est impatient de voir la suite de ses aventures.