VIDEO. «La légende des rois célestes»: En quoi Détective Dee est un héros d'exception

ACTION Détective Dee fait son retour dans « La légende des rois célestes ». Filmé par Tsui Hark, il prend une dimension exceptionnelle...

Caroline Vié

— 

Détective Dee: La légende des rois célestes de Tsui Hark
Détective Dee: La légende des rois célestes de Tsui Hark — Les Bookmakers/The Jokers
  • Le réalisateur Tsui Hark se penche de nouveau sur le personnage de Détective Dee, héros de la Chine médiévale.
  • L'homme a vraiment existé avant d’inspirer réalisateurs et romanciers.
  • Le nouveau film « La légende des rois célestes » le confronte à des ennemis redoutables aux pouvoirs étonnants.

Si vous ne connaissez pas encore Détective Dee, nous ne saurions trop vous recommander de vous initier à ses aventures. Il n’est pas besoin d’avoir vu les précédentes pour apprécier cette nouvelle enquête.

Tsui Hark, maître du cinéma de cape et d’épée (ou wu xia pian) découvert à Hong Kong, va toujours plus loin pour mêler film en costumes, polar et action vertigineuse. Dans La légende des rois célestes, le héros doit tenter de débusquer de mystérieux criminels malgré l’hostilité de l’impératrice. 20 Minutes rappelle qui est Dee et ce qui fait du justicier un héros exceptionnel.

Il a réellement existé

On trouve des traces du véritable Détective Dee alias Di Renjie (630-700) dans divers ouvrages historiques. Bien évidemment, ses aventures cinématographiques et littéraires n’ont pas grand-chose à voir avec la réalité de cet homme d’Etat, juge réputé pour ses capacités de déduction.

« D’après de nombreux documents, sa relation avec l’impératrice se résumait à une lutte pour le pouvoir… Puis petit à petit, ils s’unirent pour gouverner le pays », raconte Tsui Hark dans la note d’intention du film.

Il a inspiré plusieurs romans

Des romanciers se sont emparés de son histoire. Le plus célèbre est sans doute Robert Van Gulik (1910-1967) qui l’a rebaptisé Juge Ti et qui lui a fait vivre une vingtaine d’aventures (parues aux éditions 10/18). L’auteur français Frédéric Lenormand s’en est aussi inspiré pour une série de livres (aux éditions Fayard).

Il a été le héros de films et de téléfilms

Le détective Dee a enquêté sur le petit écran dès 2004 dans plusieurs séries populaires produites en Chine. C’est cependant Tsui Hark qui l’a vraiment fait connaître dans le monde entier avec Le Mystère de la flamme fantôme (2009) et La légende du dragon de la mer (2013).

« Dans ce troisième volet de l’histoire du Détective Dee, nous avons associé des éléments de la culture chinoise à des éléments historiques. Nous avons effectué de nouvelles créations, très différentes des deux précédents opus », précise Tsui Hark.

Il lui arrive des choses incroyables

Les mystères suivent le détective Dee comme son ombre. Dans La légende des rois célestes, conçu pour être vu en 3D, il doit affronter des adversaires redoutables : sorciers, bandits masqués, singe géant ou dragon en or. Son intelligence brillante et ses dons pour les arts martiaux le tirent toujours d’embarras tandis que le spectateur, ébahi, retrouve son âme d’enfant pour admirer ses hauts faits.

>> A lire aussi : Passez vos vacances au ciné (il y fait frais et on n'a pas à porter ses bagages)