VIDEO. Eric Judor: «Je préfère avoir un micropublic qu'un micropénis»

INTERVIEW Le comique s’est confié à « 20 Minutes » sur son rôle de papa malgré lui dans la comédie « Roulez jeunesse »…

Caroline Vié

— 

Eric Judor dans Roulez jeunesse de Julien Guetta
Eric Judor dans Roulez jeunesse de Julien Guetta — Le Pacte
  • Eric Judor dévoile une facette plus sensible de sa personnalité dans « Roulez jeunesse ».
  • Il n’en a pas moins gardé un sens de l’humour ravageur.
  • Il envisage de remonter un jour sur scène avec Ramzy.

Eric Judor devient sérieux (ou presque) dans Roulez jeunesse, une comédie de Julien Guetta. Le créateur de la série Platane incarne un dépanneur de voitures coincé avec les enfants d’une cliente disparue. Entre ces gamins et sa mère envahissante (géniale Brigitte Roüan), notre homme, éternel adolescent, va faire un bon vers l’âge adulte.

Le comique dévoile une facette plus sensible de son jeu dans ce film touchant. Il révèle un talent multiple quand il fond en larmes lors d’une scène bouleversante ou qu’il s’attendrit devant un gamin malheureux. C’est avec le sourire et son humour habituel qu’Eric Judor a répondu aux questions de 20 Minutes au lendemain de la victoire des Bleus au Mondial.

Vous êtes fier d’être Bleu ?

Content surtout, car je ne fais l’amour que les jours de victoires en finale de l’équipe de France de foot. Cela faisait donc vingt ans que ça ne m’était pas arrivé et c’est pour cela que mon fils a presque 20 ans ! [C'est une blague, son fils à 4 ans.]

Vous n’avez pas peur d’éloigner votre public avec « Roulez jeunesse », film plus grave que vos précédents ?

Je ne pouvais pas refuser cette histoire qui me permettait d’essayer des choses différentes. J’avais déjà amorcé un virage vers la gravité avec la fin de la saison 2 de Platane. J’espère que le public suivra. De toute façon, je préfère avoir un micro public qu’un micro pénis.

Pourquoi avez-vous été si peu tendre au sujet des comédies françaises sur l’antenne d’Europe 1 ?

Je ne voulais pas avoir l’air d’être un vieux con aigri quand j’ai dit qu’on peut faire mieux que le «caca-prout» mais je trouve qu’il y a beaucoup de gens qui choisissent la facilité. Pour moi, la solution vient peut-être de trouver un public de niche qui a envie de rire à des choses plus écrites, plus pensées.

Éric Judor, j’adore dans #roulezjeunesse #ericjudor

A post shared by Caroline Vié (@caroklouk2) on

C’est pour cela que vous faites de la pub pour EDF ?

Exactement, je trouve gratifiant de faire entrer mon humour absurde sur des chaînes comme TF1 avec ces pubs et je pense que cela a permis à certains spectateurs de découvrir mon travail ! Cette collaboration a été épatante pour les deux parties mais elle est maintenant terminée.

Comment voyez-vous votre avenir professionnel ?

Je suis en train d’écrire une troisième saison de Platane et je prépare un show sur scène pour 2019 où je retrouverai Ramzy. Roulez jeunesse a été une expérience très enrichissante : elle m’a notamment appris a surmonter ma pudeur dans la démonstration des sentiments. Mais j’ai toujours envie de faire rire.

>> A lire aussi : Eric Judor, l'homme qui rêve d'offrir un rôle à Dwayne Johnson

>> A lire aussi : Passez vos vacances au ciné (il y fait frais et on n'a pas à porter ses bagages)

#roulezjeunesse au @festivaldecabourg !! @cabmonamour 👨‍👦‍👦🎉

A post shared by Le Pacte (@le_pacte_officiel) on