VIDEO. Les choix audacieux de Chloë Grace Moretz, 21 ans dont quatorze devant la caméra

PORTRAIT La comédienne, épatante dans « Come as You Are », a déjà une belle filmographie devant elle…

Caroline Vié

— 

Chloë Grace Moretz dans Come as You Are de Desiree Akhavan
Chloë Grace Moretz dans Come as You Are de Desiree Akhavan — Condor Distribution

A 21 ans, Chloë Grace Moretz est déjà une star confirmée. « Bien que j’aie débuté à l’âge de quatre ans, je n’ai pas l’impression qu’on m’ait volé mon enfance car je n’en ai pas connu d’autre que la mienne », expliquait-elle à 20 Minutes au Champs Elysées Film Festival.

La vidéo ci-dessus montre à quel point elle n’a pas hésité à embrasser des rôles hors du commun avant de jouer dans Come as You Are qui sort ce mercredi.

Un personnage « normal »

« La lesbienne que j’incarne dans ce film est l’une des personnes les plus normales que j’ai jamais incarnées, confie-t-elle. Je n’en reviens pas que les gens me disent que j’ai pris un risque en acceptant ce rôle ! »

De la gamine tueuse à gages des deux Kick-Ass à la sorcière du remake de Carrie, Chloë Grace Moretz a prouvé qu’elle n’avait pas froid aux yeux. « Je me suis amusée avec ces films de genre que je ne renie pas, dit-elle, mais j’ai maintenant besoin de dénicher des personnages plus charnus sur lesquels me faire les dents. »

Chloë Grace Moretz,venue présenter #comeasyouare au @champselyseesfilmfest

A post shared by Caroline Vié (@caroklouk2) on

Une scène de sexe au féminin

Elle a trouvé chaussure à son pied en incarnant Cameron, jeune fille qu’on envoie dans un camp de rééducation pour la « guérir » de son homosexualité. « Etre dirigée par Desiree Akhavan était capital pour moi notamment pour la scène de sexe car elle apporte un point de vue féminin qu’on voit rarement au cinéma », dit la comédienne.

Elle soutient à fond le mouvement #Metoo et reconnaît avoir de la chance de vivre cette révolution. « Les filles de ma génération peuvent être reconnaissantes à celles qui ont ouvert la porte comme Jennifer Lawrence. » Cette porte vers la liberté, Chloë Grace Moretz n’est pas près de la laisser se refermer.