Face à la polémique, Scarlett Johansson renonce à incarner un homme trans

CINEMA L'actrice s'est excusée pour le manque de tact de sa réponse initiale...

P.B.

— 

L'actrice Scarlett Johansson
L'actrice Scarlett Johansson — WENN

Scarlett Johansson n’incarnera pas un homme trans à l’écran. L’actrice américaine devait camper le rôle de Dante Gill, une mafieuse de Pittsburgh qui s’identifiait comme un homme. Mais après une semaine d’intense polémique, elle y a finalement renoncé. « J’ai décidé de me retirer respectueusement. Je comprends pourquoi de nombreuses personnes estiment qu’il devrait être incarné par une personne transgenre », explique Johansson au magazine Out.

Née Jean Marie Gill, cette propriétaire de salons de massages à relations tarifées dans le Pittsburgh des années 1970 voulait être connue comme « Mr Gill ». Selon le Post Gazette, Gill aurait, peut-être, commencé une opération pour changer de sexe peu de temps avant sa mort, en 2003.

Encore peu d’acteurs trans à Hollywood

La semaine dernière, Johansson avait balayé les critiques, les adressant « aux agents de Jeffrey Tambor, Jared Leto et Felicity Huffman », des acteurs « cisgenres » (qui s’identifient par leur genre de naissance) qui ont tous incarné des personnages trans. Elle a présenté ses excuses pour son « manque de tact ».

Si Jamie Clayton dans Sense8 ou Laverne Cox dans Orange Is the New Black ont réussi à percer, les portes d’Hollywood restent encore souvent fermées aux acteurs trans. Scarlett Johansson espère que le débat autour du film Rub & Tug, que doit réaliser Rupert Sanders, marquera un tournant.