VIDEO. «Paul Sanchez est revenu!»: Comment Laurent Lafitte est devenu indispensable au cinéma

PARCOURS Son rôle dans « Paul Sanchez est revenu ! » est une nouvelle preuve que l’histoire d’amour entre l’acteur et le septième art est faite pour durer…

Caroline Vié

— 

Laurent Lafitte dans Paul Sanchez est revenu de Patricia Mazuy
Laurent Lafitte dans Paul Sanchez est revenu de Patricia Mazuy — SBS distribution
  • Laurent Lafitte s’impose une fois de plus au cinéma dans « Paul Sanchez est revenu ! » de Patricia Mazuy.
  • Après ses citations aux César pour « Elle » et « Au revoir là-haut », le pensionnaire de la Comédie-Française confirme qu’il est doué au théâtre, mais aussi au cinéma.
  • L'acteur incarne un nouveau personnage inquiétant, mais dont il parvient cette fois à faire affleurer l’humanité.

Disons-le tout net : Paul Sanchez est revenu ! de Patricia Mazuy confirme que Laurent Lafitte est un grand acteur capable de faire passer les spectateur par toutes sortes d'émotions.  En quelques années, le pensionnaire de la Comédie-Française s’est imposé sur les écrans et son rôle de criminel fatigué après des années de cavale est un pas de plus dans une carrière déjà bien fournie.

Il communique une humanité étonnante à un personnage peu recommandable face à Zita Hanrot en policière résolue à le coincer. « Laurent a en lui le sens du burlesque et du tragique », précise la réalisatrice de Sport de fille (2011) dans le dossier de presse. Ce talent d’équilibriste lui a permis de faire son trou dans le monde du septième art avec deux citations aux Césars pour Elle de Paul Verhoeven en 2017 et Au revoir là-haut d’Albert Dupontel en 2018.

Quand Laurent fait rire

La comédie réussit à Laurent Lafitte. Les Petits mouchoirs (dont il tourne actuellement  la suite) donne le ton. Puis, les deux Papa ou Mamanoù il donne la réplique à Marina Foïs enfoncent le clou. «  Nous avons tendance à nous hystériser l’un l’autre », déclarait le comédien à 20 Minutes lors de la sortie du deuxième volet. Et ça fonctionne : les spectateurs se tordent et font un triomphe à ce couple délirant.

Quand Laurent séduit

Il est un objet de fantasmes pour Sandrine Kiberlain pour Elle l'adore de Jeanne Hery. Selon elle, « Laurent dégage une classe naturelle dans laquelle il peut aussi faire passer quelque chose d’inquiétant ». C’est cet aspect de son talent qui valu apporter une nouvelle consécration sur grand écran. Son charisme est aussi évident dans K.O. de Fabrice Gobert.

Quand Laurent est inquiétant

Son personnage ambigu de voisin d’Isabelle Huppert dans Elle puis l’officier terrifiant qui persécute le héros d’Au revoir là-haut impressionnent. Le dernier se révèle carrément flippant par son mépris pour la vie humaine. Dupontel dit de lui : « Laurent a apporté une dimension terrifiante à ce personnage glacial dont en sent qu’il est capable de tout pour sauver sa peau ».

Quand Laurent s’anime

Il a donné de la voix, Laurent Laffite. Pour l’amusant Turbo (2013) où il double un escargot as de la Formule 1. « Je rêve qu’on me donne un personnage de méchant avec une belle voix grave comme celle de Jeremy Irons qui double Scar dans la version originale du Roi Lion » confiait-il alors​ à 20Minutes. C’est maintenant chose faite pour la version animée du Grinch qui sortira le 28 novembre prochain.

>> A lire aussi : Passez-vos vacances au ciné (il y fait frais et on n'a pas à porter ses bagages)