VIDEO. «Bao»: La nouvelle petite merveille de chez Pixar qui donne faim avant «Les Indestructibles 2»

ANIMATION « Bao » puise dans les traditions familiales de la réalisatrice sino-canadienne qui prépare maintenant un long-métrage chez Pixar…

Caroline Vié

— 

Bao de Domee Shi
Bao de Domee Shi — Disney/Pixar
  • « Bao » est un court-métrage présenté avant « Les Indestructibles 2 ».
  • Il a été montré au Festival d’Annecy où le public a craqué pour ce petit ravioli chinois.
  • La carrière de sa réalisatrice semble être en très bonne voie chez Pixar.

Peut-on avoir envie de faire des bisous à un ravioli chinois ? Bao, court-métrage de Domee Shi, présenté en première partie des Indestructibles 2 donne envie de crier « oui » ! La jeune réalisatrice a puisé dans ses traditions familiales pour donner vie à ce petit bonhomme qu’on voit grandir, veillé par sa maman parfois un peu envahissante.

« Je me suis souvenue de la façon dont ma mère nous dévorait de bisous en nous cuisinant de bons petits plats et de sa tristesse quand ses enfants ont quitté la maison », explique la réalisatrice à 20 Minutes après la projection au Festival d'Annecy. Le syndrome du nid vide est au centre de cette histoire délicieuse où l’amour maternel et la gastronomie font bon ménage.

Le ravioli appétissant se transforme progressivement en ado capricieux avant de retrouver le goût des repas en famille. « Le plus dur était qu’on n’ait pas l’impression que l’héroïne tombe dans le cannibalisme, plaisante Domee Shi. Sa passion pour son fils est juste dévorante mais elle devient plus sereine quand ce dernier lui présente sa fiancée. » On craque quand Bao prend son bain dans une casserole d’eau bouillante ou qu’il chausse des lunettes noires pour affirmer sa personnalité.

La tendresse qui se dégage de l’ensemble permet à la cinéaste sino-canadienne d’honorer ses racines. « Si les spectateurs ont envie d’aller manger chinois en famille après avoir vu mon film, j’aurais réussi mon pari », dit-elle. Elle est parvenue à mettre l’équipe de Pixar en appétit car elle est déjà en train de développer son premier long-métrage pour le célèbre studio. Elle y fera découvrir un univers fantastique entre Orient et Occident.