Johnny Depp : on a perdu le capitaine Sparrow

CINEMA Le comédien a donné une interview-confession surréaliste….

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Johnny Depp sur la scène du festival Rock in Rio au Portugal en 2016
L'acteur Johnny Depp sur la scène du festival Rock in Rio au Portugal en 2016 — WENN

Johnny Depp vient de passer quelques années difficiles. Un divorce ultra médiatisé et très accablant avec Amber Heard, un double procès harassant avec ses anciens agents… Aujourd’hui, il est un peu lessivé, mais il vient de donner à Rolling Stone une interview qui fera date.

Le comédien y répond à certaines accusations proférées par ses anciens agents, mais pas que. D’après les frères Mandel, qui accusent leur ancien client de dépenses inconsidérées, celui-ci ferait appel à un souffleur sur ses tournages. Une rumeur sur laquelle le comédien a enfin levé le voile. « On me passe des cornemuses, un bébé qui pleure et des explosions », a-t-il confié. « Ça offre une vérité à mon jeu. Certains de mes héros jouaient dans des films muets. Tout devait passer par les yeux. Et d’après moi, s’il ne se passe rien dans les yeux, peu importent les mots ».

Et maintenant, la suite…

Mais Johnny Depp ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a répondu aux questions du journaliste pendant… 72 heures !

Transcendence (2014)

A post shared by Johnny Depp (@johnnydeppofficial) on

Drogues, morpions, détails sordides parsèment l’interview en forme de biographie candide au possible. « Je vous dis, je ne mens jamais », lance-t-il au journaliste avant de revenir sur les rails de sa carrière et notamment ses futurs projets. Parmi ceux-ci, l’adaptation d’un roman français qui raconte l’histoire d’un quarantenaire qui entre en maison de repos après avoir perdu sa femme. Il envisage aussi de réaliser un remake du Titanic dans une baignoire. « Ce serait génial, mais Hollywood a perdu le goût du risque », conclut-il tristement.

A 55 ans, Johnny Depp est peut-être au fond du trou, mais il n’a rien perdu de son panache, loin s’en faut.

 

>> A lire aussi : Johnny Depp est poursuivi en justice par ses gardes du corps