Les Indestructibles 2 de Brad Bird
Les Indestructibles 2 de Brad Bird — Disney/Pixar

Festival d'Annecy

VIDEO. Brad Bird: «Disney n'en voulait pas, c'est John Lasseter qui a imposé "Les Indestructibles"»

Cristal d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, Brad Bird rappelle à qui il doit d’avoir réalisé le premier « Indestructibles »...

  • Brad Bird a reçu le Cristal d’honneur 2018 à Annecy.
  • Le réalisateur a aussi montré « Les Indestructibles 2 » qui sort le 4 juillet prochain.
  • Il s’est confié sur sa carrière, Pixar et son amitié pour John Lasseter.

Brad Bird n’a pas caché son émotion de recevoir un Cristal d’honneur pour l’ensemble de sa carrière au Festival d'Annecy. « Je ne parle pas français mais je parle animation », a-t-il déclaré sur scène avant la projection des Indestructibles 2 qui sortira en salles le 4 juillet prochain.

Plus tard, le papa du Géant de fer a confié à 20 Minutes : « C’est un grand honneur mais il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers : les récompenses ne sont une chose formidable que si elles vous poussent à vous dépasser. » Le cinéaste sait de quoi il parle après avoir été doublement « oscarisé » pour le premier Indestructibles et pour Ratatouille.

Un bosseur acharné

Les succès n’ont pas donné la grosse tête à Brad Bird. « Je suis un bosseur acharné, reconnait-il et je passe ma vie à continuer à apprendre mon métier. » Les expériences de réalisation en prises de vues réelles de Mission Impossible: Protocole fantôme et A la poursuite de demainont fait partie de sa formation continue. « Chaque film m’enrichit en me permettant de mieux comprendre comment m’améliorer sur le suivant. »

Animateur pour toujours

Brad Bird demeure cependant profondément attaché à ses premières amours. « C’est merveilleux de diriger Tom Cruise ou George Clooney, avoue-t-il. Mais je reste attaché à l’animation qui permet de ciseler chaque performance comme avec un scalpel. » Cela ne l’empêche pas de songer à un nouveau projet - encore tenu secret - en prises de vues réelles.

Vive Pixar !

Les studios Pixar sont aussi importants pour le cinéaste de 60 ans. « Je suis fier d’y collaborer et je les crois promis à un avenir toujours plus brillant avec une ouverture importante à de jeunes talents », explique-t-il. Le départ de John Lasseter, accusé de harcèlement sexuel, le peine profondément. « Ma carrière n’aurait pas été la même sans John Lasseter: Disney ne voulait pas des Indestructibles et c’est lui qui m’a imposé. »

Fidèle en amitié

Pas question de pratiquer la langue de bois pour Brad Bird quand il s’agit d’amitié. « Je ne sais pas ce que John a fait, car on ne nous a pas vraiment tenu au courant, martèle-t-il. Je n’ai que deux chose à dire à ce sujet : John Lasseter est mon ami et c’est lui qui a redoré le blason de Disney et de Pixar. Il ne faut pas l'oublier. Je suis certain qu'il va encore nous étonner. » La loyauté de Brad Bird est indestructible et on l'apprécie aussi pour cela.