Toulouse: Des tarifs canons pour inciter les jeunes à franchir les portes des salles art & essai

CINEMA Deux Toulousains ont lancé un partenariat avec deux salles d’art & essai de l'agglomération pour booster leur fréquentation, en particulier des plus jeunes…

Beatrice Colin

— 

Dans une salle de cinéma, à Toulouse. (Illustration)
Dans une salle de cinéma, à Toulouse. (Illustration) — FREDERIC SCHEIBER / 20 MINUTES

Par timidité ou préjugés, certains jeunes ont tendance à préférer les grandes salles de cinémas plutôt que les établissements classés art & essai. Pour les inciter à franchir la porte de ces salles obscures, Jonathan Lagier et Fanny Boreau, deux Toulousains ont eu l’idée de lancer Emanci, l‘anagramme de cinéma.

Ce concept permet de proposer sur Internet des billets d’entrée à quatre euros aux moins de 27 ans à l’Abc et l’Utopia Tournefeuille. Ce projet est né l’an dernier, lors de la relecture d’une mémoire sur le cinéma d’art & essai dans l’agglomération.

Communauté de 1.300 cinéphiles

« On s’est rendu compte que cette économie était fragile, sous perfusion, avec un public plutôt âgé et féminin. Et d’un autre côté, on a des jeunes qui vont beaucoup au cinéma et se disent que ces salles ne sont pas pour eux, alors qu’ils diffusent juste des bons films », explique Jonathan. Chaque semaine, en partenariat avec les deux cinémas, ils sélectionnent un certain nombre de films et proposent des places à prix canons.

Depuis le lancement, ils ont réussi à réunir une communauté de 1.300 cinéphiles. « Grâce à Emanci, des gens ont franchi les portes d’Utopia, on espère convaincre d’autres cinémas », explique Jonathan.