VIDEO. L'extraordinaire voyage de Dhanush, faux fakir mais vraie star de Bollywood

PORTRAIT Très célèbre dans son pays, mais inconnu en France, l’acteur indien Dhanush est la star de la comédie multiculturelle « L’extraordinaire voyage du fakir », adapté d’un best-seller…

Caroline Vié

— 

Dhanush dans L'extraordinaire voyage du fakir de Ken Scott
Dhanush dans L'extraordinaire voyage du fakir de Ken Scott — Sony Pictures France
  • Star en Inde, Dhanush espère que « L’extraordinaire voyage du fakir » le fera connaître en dehors de son pays.
  • L'acteur y incarne un petit escroc en voyage Europe.
  • Il a été séduit par le côté multiculturel de ce feel good movie.

Star en Inde, Dhanush est totalement inconnu en France mais L’extraordinaire voyage du fakir de Ken Scott pourrait changer la donne. Ce sympathique trentenaire y incarne Aja, arnaqueur découvrant l’Europe au gré d’aventures inspirées du best-seller éponyme de Romain Puértolas. « Je souhaite que le public européen découvre autre choses de l’Inde que sa cuisine » plaisante-t-il.

Bérénice Bejo et Gérard Jugnot croisent le chemin de ce candide un peu voyou qui apprend le sens des valeurs en rencontrant toutes sortes de personnages délirants ou attachants. « Je me suis retrouvé dans le côté curieux d’Aja, confie l’acteur à 20 Minutes. Comme lui, je suis avide de découvertes. » Policiers, star, producteur, migrants et gangsters - sans oublier une fort jolie touriste incarnée par Erin Moriarty, vue dans Captain Fantastic - vont aider le petit escroc à devenir un homme meilleur.

Faire connaître l’Inde

« Je vois ce film comme une opportunité de me faire connaître dans le monde entier, précise Dhanush, mais aussi comme celle de faire la promotion de mon pays. » Une partie de film a, en effet, été tournée en Inde par le réalisateur de Starbuck. « J’ai grandi dans un quartier pauvre, proche de celui qu’habite le héros avant son grand départ », confie la star de Bollywood, qui avoue avoir apprécié que le film souligne les efforts pour la scolarisation des enfants défavorisés. « Je n’aurais pas accepté de tourner dans Le Fakir… si l’image de l’Inde qui y est montrée avait été péjorative ou caricaturale », insiste-t-il.

Comme à Bollywood

Dhanush fait une belle démonstration de ses qualités d’acteur et de danseur dans cette comédie endiablée. « Les conditions de tournage ne m’ont pas changé de celles auxquelles je suis accoutumé en Inde, précise-t-il. J’aimerais que l’incursion de scènes musicales au cœur de l’intrigue soit comme une invitation pour le public occidental à découvrir les œuvres de Bollywood. » Le côté multiculturel de L’extraordinaire voyage du fakir a motivé le comédien qui s’est régalé à découvrir l’Europe pendant le tournage.

Tolérance et exotisme

« Un seul film ne peut pas tout révéler sur nos différentes cultures, mais il peut contribuer à ouvrir les esprits », martèle-t-il. C’est ce que parvient à accomplir ce feel-good movie aux délicieux parfums de tolérance et d’exotisme.