On vous dit qui va avoir la Palme d'or et les autres prix (enfin on essaie)

RECOMPENSE « 20 Minutes » essaye de deviner qui va être récompensé à Cannes pendant la cérémonie de ce soir…

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié
— 
Marcello Fonte dans Dogman de Matteo Garrone
Marcello Fonte dans Dogman de Matteo Garrone — Le Pacte
  • Après avoir vu les films en compétition, « 20 Minutes » livre ses pronostics.
  • On connaîtra les résultats ce samedi soir dans la cérémonie qui sera diffusée en clair sur Canal + à partir de 19h30.

Qui va remporter les Prix cannois ? 20 Minutes à ses petites idées et vous les fait partager. Résultat des courses ce soir en clair et en direct à partir de 19h30 sur Canal + avec Edouard Baer en maître de cérémonie.

Palme d’or : Capharnaum de Nadine Labaki

Cette histoire d’un petit garçon et d’un bébé livrés à eux-mêmes dans les rues de Beyrouth coche toutes les bonnes cases pour une Palme. Réalisé par une femme, Capharnaüm parle de l’état du monde. On chuchote qu’il aurait ému Cate Blanchett aux larmes.


Grand Prix du Jury : Blackkklansman de Spike Lee

Blackkklansman marque le grand retour de Spike Lee avec une œuvre très attachante où un Afro-Américain s’infiltre dans le Ku Klux Klan. Le réalisateur en profite pour en mettre plein la figure de Donald Trump ce qui a dû réjouir un jury pas vraiment fan du président américain.

Prix du jury : Yomeddine d’Abu Bakr Shawky

Cate Blanchett et ses complices pourraient avoir à cœur de récompenser Yomeddine, road movie sur un lépreux et un gamin en quête de leur famille. La sincérité de ce premier film égyptien distille une véritable émotion.

Prix de la mise en scène: Alice Rorhwacher pour "Heureux comme Lazzaro"

La sensibilité de la réalisatrice de Heureux comme Lazzaro peut avoir touché le jury. On s'est laissé dire que ce conte et son héros touchants font partis des favoris de Madame la présidente du Jury.

Prix du scénario : Burning de Lee Chang-dong

Thriller cérébral sur un garçon enquêtant sur la disparition de sa bien aimée, Burning envoûte par son histoire mélancolique. Son scénario inspiré de Haruki Murakami regorge de surprises et autres rebondissements qui ont pu envoûter les jurés.

Prix d’interprétation masculine : Marcello Fonte dans Dogman

Il est aussi incroyable qu’inattendu dans Dogman de Matteo Garrone où il incarne un toiletteur pour chiens. Son charisme a pu prendre Cate Blanchett et ses complices au débotté de la même manière qu’il a séduit la plupart des festivaliers.

Prix d’interprétation féminine : Golshifteh Farahani pour Les filles du soleil

Elle est l’atout majeur des Filles du soleil d’Eva Husson. Dans son rôle de guerrière kurde prête à tout pour retrouver son fils prisonnier des extrémistes, elle a tout pour séduire les femmes du jury et les hommes aussi.


Prix de la plus belle victoire : L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam

Libéré de ses soucis judiciaires, L'homme qui tua Don Quichotte passe bien en clôture du Festival et sort en salles dans la foulée. C’est une magnifique victoire pour Terry Gilliam et pour le cinéma qui a triomphé de l’éolienne Paulo Branco.