Festival de Cannes: Et si Vanessa Paradis créait la surprise en remportant le prix d'interprétation?

STAR La comédienne est brillante en productrice de pornos gays dans « Un couteau dans le cœur » de Yann Gonzalez...

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

— 

Vanessa Paradis et Nicolas Maury dans Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez
Vanessa Paradis et Nicolas Maury dans Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez — Memento Films
  • Vanessa Paradis incarne une productrice de films pornos gay dans ce thriller déjanté.
  • Elle est fière de présenter « Un couteau dans le cœur » à Cannes.
  • Le film sort le 27 juin prochain.

Vanessa Paradis en productrice de films pornos gay ? C’est la belle idée qu’a eue  Yann Gonzalez. Ce cinéaste, remarqué en 2013 à la Semaine de la Critique avec Les rencontres d'après-minuit, lui offre un rôle en or dans Un couteau dans le cœur. Rayonnante, la comédienne défend avec enthousiasme ce thriller déjanté où son personnage, lesbienne alcoolique désespérée, mène l’enquête pour identifier le tueur en série qui décime ses acteurs.

« Il y a deux ans, j’étais dans le jury, j’ai vu les équipes monter les marches et cela avait l’air si émouvant et spécial que cela m’a donné envie, confie-t-elle à la conférence de presse. Je suis fière d’avoir pu le faire pour ce film. » Vanessa Paradis est étonnante en femme de tête violente et passionnée menant la vie dure aux équipes de tournage et suppliant sa compagne de ne pas la quitter.

Une icône animée

« J’ai accepté tout de suite, tant j’étais consciente de la chance que j’avais que Yann me propose un rôle aussi riche », déclare la comédienne. Avec son look inspiré de Debbie Harry de Blondie, Vanessa Paradis étonne constamment dans ce film singulier où elle est tour à tour sombre et lumineuse.

Cate Blanchett et son jury se laisseront-ils séduire par sa prestation subtile au cœur d’un délire très personnel ? On souhaite qu’ils partagent le point de vue de Yann Gonzalez. « Vanessa est une icône qui s’anime en permanence », déclare-t-il. C’est ce qui ressort de la performance d’une comédienne qu’on aimerait bien voir récompensée. « La musique, j’en fais quand je veux, le cinéma, il faut que j’attende qu’on m’appelle, » insiste Vanessa Paradis. Un prix d’interprétation lui donnerait peut-être l’occasion de tourner davantage.