Egalité salariale: Salma Hayek demande aux acteurs de revoir leur salaire à la baisse

DISCRIMINATIONS « Il est temps désormais d’être généreux avec les actrices », a déclaré l’actrice en marge du Festival de Cannes…

20 Minutes avec agences

— 

Salma Hayek pose durant la 71e édition du Festival de Cannes, en mai 2018.
Salma Hayek pose durant la 71e édition du Festival de Cannes, en mai 2018. — SYSPEO/SIPA

Si les acteurs veulent l’égalité salariale, ils vont devoir faire des sacrifices sur leur propre revenu. C’est ce qu’a estimé ce dimanche Salma Hayek, présente au Festival de Cannes.

L’actrice d’origine mexicaine s’est exprimée au lendemain d’un appel solennel de 82 actrices, réalisatrices et productrices à lutter contre les discriminations et les inégalités de salaires dans le cinéma, dont elle faisait partie.

Cannes sans Weinstein

« Les producteurs ne sont pas les seuls à devoir agir pour combler les écarts de salaires. Les acteurs aussi », a lancé Salma Hayek dans le cadre du programme « Women in Motion » inauguré en 2015 avec le groupe Kering. « Il est temps désormais d’être généreux avec les actrices ». « Si le budget d’un film est de 10 millions de dollars, la star masculine doit comprendre qu’en demandant 9,7 millions, il va être difficile de parvenir à l’égalité salariale ».

Le Festival de Cannes 2018 est le premier à se dérouler en l’absence de Harvey Weinstein. L’actrice est revenue sur le scandale entourant le producteur américain, qu’elle accuse aussi de harcèlement sexuel. Lors du tournage de Frida (sorti en 2003), il lui aurait notamment demandé de prendre des douches avec lui, le laisser avoir un contact sexuel ou de se mettre nue devant lui avec une autre femme.

Des accusations qu’Harvey Weinstein conteste. Pour Salma Hayek, il s’agit d’une « stratégie des avocats » pour discréditer les femmes de couleur accusant Weinstein, comme l’actrice Lupita Nyong’o (Black Panther). « Heureusement que nous sommes tellement nombreuses, sinon personne ne nous croirait », a déclaré l’actrice de 51 ans.

>> A lire aussi : Salma Hayek balance sur Harvey Weinstein et défend l'égalité salariale

>> A lire aussi : Festival de Cannes : Et si le plus féministe des cinéastes en compétition était l'Iranien Jafar Panahi?

>> A lire aussi : Festival de Cannes: «Plusieurs appels» au numéro pour les victimes de harcèlement sexuel