Cannes planche sur la création d'un atelier de post-prod et du «plus grand studio de tournage d'Europe»

«MOTEUR DEMANDE !» La capitale du cinéma veut développer sa « filière audiovisuelle »...

Fabien Binacchi

— 

La maquette de l'atelier de 1.100m2.
La maquette de l'atelier de 1.100m2. — Guilhem & Guilhem
  • Un atelier de 1.100 m2 consacré à des petits tournages et à de la postproduction, doit notamment ouvrir ses portes en 2019 dans un ancien atelier de verrerie à 600 m du palais des festivals.
  • Le site comprendra un petit studio de tournage 2D/3D, quatre régies de montage/étalonnage, un studio de doublage et l’un des rares studios de mixage en Dolby Atmos d’Europe.

Il y avait déjà le festival du film. Désormais aussi celui des séries. Et « un nombre de tournages en augmentation chaque année », dixit David Lisnard. Ce lundi, le maire LR de Cannes a annoncé le lancement de plusieurs projets pour aller plus loin et développer encore la « filière audiovisuelle » dans la capitale du cinéma.

Un atelier de 1.100 m2 consacré à des petits tournages et à de la postproduction, doit notamment ouvrir ses portes en 2019 dans un ancien atelier de verrerie à 600 m du palais des festivals. « Nous avons également sanctuarisé un site industriel à l’ouest de la ville pour la création d’un plateau de tournage de 8.000 m2, le plus grand d’Europe », a indiqué l’élu, précisant que ce second dossier était « au stade de l’idée ».

Du story-board au mixage Dolby Atmos

Le premier, porté par deux entrepreneurs privés, est en revanche déjà bien ficelé. « Le site comprendra un petit studio de tournage 2D/3D, quatre régies de montage/étalonnage, un studio de doublage et l’un des rares studios de mixage en Dolby Atmos d’Europe », a détaillé Karim Succar, dans l’industrie de l’image depuis une vingtaine d’années.

Un projet à sept millions d’euros qui permettra aux équipes de développer directement sur place les tournages effectués sur la Côte d’Azur. A Cannes, il y en a eu 210 en 2017, contre 87 en 2015. « Des open spaces permettront aussi le développement de story-boards et donc de travailler sur de la préproduction », précise encore le responsable.

Déjà un campus universitaire

A terme, la ville de Cannes espère créer toute « une filière dédiée à l’économie créative », avec l’ouverture, également à la rentrée 2019, d’un campus universitaire.

Le site accueillera un millier d’étudiants et notamment dans de nouvelles formations en pointe sur l’écriture de scénarios et les nouveaux médias.