Le Festival de Cannes pourra diffuser en clôture «Don Quichotte» de Terry Gilliam

JUSTICE L'ex-Monty Python âgé de 77 ans était en conflit sur les droits du film avec le producteur Paulo Branco...

L.B. avec AFP

— 

L'homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam
L'homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam — Ocean Films

Le Festival de Cannes pourra diffuser en clôture Don Quichotte de Terry Gilliam, annonce le délégué général ce mercredi. L'ex-Monty Python âgé de 77 ans était en conflit sur les droits du film avec le producteur Paulo Branco et donc sur son exploitation.

Victime d'un malaise le week-end passé à Londres, où il vit, Gilliam a été hospitalisé avant de finalement rentrer chez lui dimanche soir, selon son entourage.

Le Festival de Cannes assigné par la justice

Lundi, le Tribunal de grande instance de Paris, saisi en urgence par Branco, avait assigné le Festival de Cannes pour avoir sélectionné L'homme qui tua Don Quichotte hors-compétition afin de le diffuser en clôture.

Le producteur portugais, via sa société Alfama Films, avait déjà remporté trois victoires judiciaires aux dépens de Terry Gilliam, à qui il a acheté les droits d'auteur-réalisateur du film en avril 2016 pour le produire. 

Vingt ans de malédiction

A la suite de différents désaccords artistiques et financiers avec Branco, le cinéaste britannique s'est alors tourné vers la société espagnole Tornasol et Amazon, qui faisaient partie de la structure de coproduction constituée par Alfama Films. Et c'est avec eux, qu'il a finalement réalisé son film entre mars et juin 2017 pour 16,3 millions d'euros, mettant fin croyait-il à vingt ans de malédiction.

>> A lire aussi : Suspendu à la décision du juge, Terry Gilliam se repose après un «petit AVC»