Harcèlement: Le procès du producteur Thomas Langmann aura lieu fin août

JUSTICE Le producteur Thomas Langmann a été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès...

C.B.

— 

Céline Bosquet et Thomas Langmann au Festival de Cannes le 14 mai 2015.
Céline Bosquet et Thomas Langmann au Festival de Cannes le 14 mai 2015. — Picture Perfect/REX Shu/SIPA

48 heures de garde à vue, une confrontation, et un procès en vue pour août. Thomas Langmann, le producteur de The Artist, est soupçonné d’avoir harcelé et menacé son épouse. Il a été placé sous contrôle judiciaire jusqu’à fin août, date de son procès devant le tribunal correctionel pour « harcèlement sur conjointe » ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours.

Selon les informations du Parisien, l’homme de 46 ans s’est vu notifier une convocation par procès-verbal avec placement sous contrôle judiciaire (CPVCJ). Avant son procès, il a donc l’interdiction d’entrer en contact avec son épouse Céline Bosquet, qui l’a quitté en 2017, mais peut toujours voir ses deux enfants. Il n’est visé par aucune injonction de soins.

Une autre plainte contre Thomas Langmann

« Il s’est défendu tout au long de son audition », indique une source proche du dossier au Parisien. Le producteur a été confronté à sa femme, journaliste et mannequin de 33 ans, lors d’un moment qualifié de « tendu ». Elle l’accuse de l’avoir submergée de messages d’insultes et de menaces et lui reproche une addiction à l’alcool​ ainsi que ses fréquentations avec une figure proche du banditisme.

BFMTV a révélé que Thomas Langmann était également visé par une autre plainte. Son demi-frère, Darius Langmann l’accuse lui aussi de lui avoir envoyé de nombreux SMS malveillants, sur fond de litige sur l’héritage de leur père Claude Berri, réalisateur décédé en 2009.