20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAKE OFFNon, Mel Gibson ne prépare pas un documentaire sur le trafic d’enfants

Non, Mel Gibson ne prépare pas un documentaire sur le trafic d’enfants

FAKE OFFLa rumeur a été relancée alors que sort aux Etats-Unis un film mettant en scène le fondateur d’une ONG luttant contre la traite d’êtres humains
Il y a deux ans, des internautes avaient déjà affirmé sans fondement que l'acteur préparait un documentaire sur les Rothschild.
Il y a deux ans, des internautes avaient déjà affirmé sans fondement que l'acteur préparait un documentaire sur les Rothschild. - Vianney Le Caer/AP/SIPA / Vianney Le Caer/AP/SIPA
Mathilde Cousin

M.Co.

L'essentiel

  • Mel Gibson ne prépare pas un documentaire sur le trafic d’enfants, contrairement à la rumeur qui circule sur les réseaux sociaux.
  • La rumeur est née aux Etats-Unis, après que le fondateur d’une ONG luttant contre la traite d’être humains a annoncé que l’acteur l’a aidé un filmant un documentaire sur la vulnérabilité des enfants ukrainiens.

Son attaché de presse le confirme : Mel Gibson ne prépare pas un documentaire sur le trafic d’enfants, contrairement à la rumeur qui circule sur les réseaux sociaux. « ll y aura beaucoup de gens qui enlèveront le drapeau de l’Ukraine, quand Mel Gibson sortira son documentaire en quatre parties sur le trafic sexuel d’enfants », a ainsi tweeté lundi l’ancien sénateur Yves Pozzo di Borgo, dans un message relayé plus de 2.000 fois. Quelques jours plus tôt, c’est Karl Zero qui partageait une bande-annonce du documentaire Hidden Truth (« La vérité cachée ») sur YouTube. Le présentateur expliquait que Mel Gibson « s’est associé à Tim Ballard » pour une série de quatre documentaires.

Tim Ballard est un Américain qui a monté une ONG pour lutter contre la traite d’êtres humains. Son histoire est retranscrite dans un film, Sound of freedom (« Le son de la liberté »), qui sort ce mardi aux Etats-Unis.

FAKE OFF

La rumeur d’une participation de Mel Gibson est apparue sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis il y a un mois. Elle a été démentie le 7 juin par Alan Nierob, l’attaché de presse de l’acteur, auprès de nos confrères de l’agence Associated press. Mel Gibson « ne travaille sur aucun documentaire », a développé Alan Nierob. Il n’a pas non plus « financé » un quelconque documentaire, a ajouté ce porte-parole.

Comme le note AP, la rumeur semble être partie d’une intervention de Tim Ballard en janvier. L’Américain avait alors donné une conférence, au cours de laquelle il a affirmé que Mel Gibson a « réalisé le montage final de Sound of freedom ». Il explique également que l’acteur l’a appelé pour l’alerter au sujet de la situation des enfants en Ukraine. Tim Ballard ajoute que Mel Gibson l’a aidé à préparer un documentaire sur le trafic d’enfants causé par la guerre en Ukraine.



Il reste évasif sur le type d’aide qu’aurait fournie l’acteur, laissant entendre que ce soutien pourrait être financier. « J’ai dit à Mel : tu dois m’aider, ça va coûter cher. Je ne te demanderai pas un don direct, mais est-ce que tu peux m’aider à filmer tout cela ? Filmer ce qu’il se passe pour que les gens comprennent et nous soutiennent. Il a dit : pas de problème. Il nous a aidés à nous installer et à commencer à filmer. Quatre mois plus tard, ce que je pensais qui serait peut-être un documentaire sur l’Ukraine sera un documentaire en quatre parties qui est presque fini. »

Mel Gibson n’est d’ailleurs pas un des producteurs de cette série de documentaires, a tenu à démentir Tim Ballard le 8 juin, après que l’affirmation s’est répandue sur Twitter.

Mel Gibson revient régulièrement dans les théories complotistes ou QAnon. Il y a deux ans, des internautes avaient déjà affirmé sans preuves qu’il était en train de préparer un documentaire sur les Rothschild. Plusieurs fausses citations, dont une qui lui fait prétendument dénoncer un « cercle pédophile » à Hollywood, sont régulièrement partagées en ligne. Sans que l’acteur n’ait jamais prononcé publiquement ces paroles.

Sujets liés